Facture d’Hydro-Québec plus lourde pour les contribuables

La Régie de l’énergie a autorisé jeudi une augmentation de 4,3% des tarifs résidentiels d’Hydro-Québec qui sera effective le 1er avril prochain. Il s’agit de la hausse la plus importante en 10 ans.

Alors que la société d’État espérait une hausse de 5,8%, la Régie de l’énergie s’est arrêtée sur une augmentation de 4,3%. La décision a été rendue publique jeudi après-midi dans un document de 224 pages.

Le propriétaire d’une maison moyenne devra dorénavant payer environ 115$ de plus sur sa facture annuelle. Hydro-Québec pourra ainsi aller chercher des revenus supplémentaires de 418 M $ pour l’exercice financier 2014-2015.

Une hausse nécessaire, soutient Hydro-Québec, pour pouvoir payer les coûts engendrés par l’entrée en service de nouveaux parcs éoliens (+2,7 %), l’indexation du prix de l’électricité patrimonial (+0,8 %) et la hausse du taux de rendement sur les capitaux propres reconnu (+1,4 %).

La croissance nette de la demande et les réductions demandées par la Régie permettent de réduire l’augmentation de 0,6 %.

La Régie de l’énergie a également permis une hausse de tarif de 3,5 % pour la clientèle industrielle, qui bénéficie du tarif L. Ce tarif s’applique aux clients d’affaires qui ont une puissance à facturer minimale de 5 000 kilowatts (kW) ou plus.

Du côté du taux de rendement, la Régie a autorisé une augmentation de 8,2 % alors qu’Hydro-Québec demandait 9,3 %.

TC Media