En voilier sur l’océan

VOYAGE. Une famille de Trois-Rivières est partie à l’aventure lundi. À bord de leur voilier, Sonia Cossette, Ian Cloutier et leurs fils Shad et Mika navigueront jusqu’aux Bahamas.

C’est une expérience unique que vivra la famille pendant presque un an. Le grand départ a eu lieu depuis la ville de Plattsburgh aux États-Unis. «On ne sait pas encore à quoi va ressembler une journée ou même une semaine sur le bateau», indique Ian.

«On aura un horaire très flexible, renchérit Sonia. On va pouvoir passer 2-3 jours à New York, par exemple. Notre horaire va varier en fonction de nos intérêts. On va faire des sports nautiques, de la plongée en apnée, etc. On descend tranquillement jusqu’aux Bahamas. On va passer l’hiver là-bas et on va revenir après.»

La ville de New York et l’État de la Floride font partie des endroits que la famille tient à visiter au cours de son périple. Une halte est également prévue sur une des îles où il y a eu un tournage de James Bond. «On aimerait aussi prendre part aux Annapolis Boat Shows au début octobre», ajoute Ian.

Nommé No Agenda II, le voilier de la famille Cloutier est d’une longueur de 40 pieds. Des vêtements, des produits d’hygiène et de la nourriture non périssable y sont stockés. Des vélos pliables sont également à bord pour que la famille puisse se déplacer aisément lors de ses haltes sur la terre ferme.

L’école sur l’océan

Shad étant en secondaire 2 et Mika en 6e année, les frères feront l’école à la maison cette année. «On a prévu faire l’école le matin pendant qu’on navigue et profiter de l’après-midi pour sortir du bateau et visiter des endroits», mentionne Sonia.

«Tous les parents peuvent décider de faire l’école à la maison, poursuit-elle. Il faut présenter un plan de scolarisation à la commission scolaire, puis ce plan-là doit être approuvé. Ce sont des démarches qu’on a faites au courant de la dernière année. On part avec tout le matériel scolaire et on suit le plan.»

Cette dernière s’est organisée avec les écoles pour avoir les cahiers d’exercices que les professeurs utiliseront pendant l’année scolaire. «J’ai eu beaucoup de soutien des écoles. Quand on va revenir, les gars vont faire leurs examens de fin d’année. On devrait revenir à la fin du mois de juin. Ils ne feront pas leurs examens pendant l’année scolaire, ce sera possiblement au début du mois de juillet.»

Face aux intempéries

Au cours des prochains mois, la grande patronne de la famille Cloutier sera la météo. «On n’a pas peur des tempêtes, mais c’est sûr qu’on y pense quand même. Il faut avoir un plan d’urgence dans notre tête. On va rester alerte tous les jours, surveiller la météo et évaluer les risques. On va planifier notre itinéraire à l’avance pour être à l’abri des tempêtes. On ne se mettra pas à risque», explique Ian.

Cela fait au moins trois ans que Sonia et Ian préparent ce projet. «On a commencé par mettre la maison en vente. On se cherchait un projet, mais, à ce moment-là, on ne savait pas qu’on allait partir en voilier. On faisait déjà du bateau pour le plaisir. On avait un petit bateau à moteur. On a toujours trouvé que c’était une belle activité familiale», raconte Ian.

«L’idée, c’est de vivre le moment présent, ajoute Sonia. Je travaille en santé. Dans mon métier, j’offre beaucoup de mon temps aux autres. Avec ce projet-là, j’avais le goût de donner mon temps à ma famille, aux gens qui comptent le plus à mes yeux. Mon temps, c’est ce que j’ai de plus précieux dans la vie, alors je veux l’offrir aux gens qui sont les plus précieux pour moi.»

Le projet du couple a nécessité de nombreuses heures de travail et de planification. Avant de pouvoir lever l’ancre, ils ont dû régler plusieurs dossiers, dont ceux des impôts et du renouvellement des permis de conduire.