Denis Bourque, passionné d’alimentation depuis 40 ans

L’homme d’affaires Denis Bourque cumule plus de 40 ans d’expérience dans le domaine alimentaire. Il a fait ses débuts en tant que commis d’épicerie, puis il a gravi les échelons pour devenir aujourd’hui marchand propriétaire du magasin Provigo situé sur le boulevard des Forges.

Le Trifluvien a fait ses premiers pas dans le domaine à l’adolescence. «J’étais étudiant. J’avais environ 15 ans. J’ai commencé en travaillant les soirs et les fins de semaine, raconte-t-il. Le soir, quand le magasin était fermé, je plaçais la marchandise. J’ai occupé différents postes au fil du temps. J’ai appris le métier de boucher. Étant plus jeune, j’ai aussi travaillé au marché Axep sur la rue Fusey.»

Poursuivant ses études, M. Bourque a suivi des cours de comptabilité. En 1991, il a eu l’opportunité d’acheter une épicerie à Shawinigan-Sud qui avait été convertie sous la bannière Provigo. «Mon aventure avec l’entreprise a commencé là, soutient M. Bourque. J’ai eu ce magasin jusqu’à l’aube des années 2000. Pour des raisons familiales, j’ai pris la décision de partir.»

Par la suite, il a fondé et dirigé une entreprise pendant quelques années avant de devenir, en 2006, directeur d’une épicerie Super C dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Il a occupé ce poste pendant neuf ans.

«J’ai pris ma retraite en 2017 et voilà que je recommence à travailler, lance-t-il en riant. Je suis un passionné du domaine alimentaire. Même en voyage, j’allais toujours voir ce qui se faisait dans les épiceries où je me trouvais. J’aime ça! C’est naturel pour moi.»

Une retraite vite oubliée

Il y a quelques semaines, alors qu’il était de passage au Provigo du boulevard des Forges, un ami l’a informé que l’entreprise était à la recherche de franchiseurs. Il n’en fallait pas plus pour lui faire oublier la retraite.

«Quand on m’a dit ça, ce n’était pas encore connu du grand public, ça n’avait pas été annoncé. J’ai pris les devants et j’ai envoyé ma candidature. Après des rencontres et des discussions, je suis devenu officiellement propriétaire le 24 janvier», mentionne fièrement M. Bourque.

Plus de produits locaux

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il entend mettre l’accent sur les produits de la région. Il s’est d’ailleurs rapidement attaqué à ce projet. Dès son entrée en poste, il a fait entrer les pizzas du restaurant Le Grec.

«J’ai aussi fait entrer beaucoup de nouveaux produits des microbrasseries du coin, renchérit-il. Les gens recherchent les produits locaux et je pense aussi que c’est important d’avoir une offre plus régionale pour soutenir notre économie et nos producteurs. On a tellement de bonnes choses qui se font chez nous. On se doit de les mettre en valeur.»

Prochainement, M. Bourque procédera à la création d’une section dédiée aux vins régionaux. Étant lui-même un grand amateur de vin, il a déjà ciblé quelques produits qu’il souhaite voir sur ses tablettes.