Vers le développement d’une expertise pour le pétrole et le gaz

Par Eric Guertin

L’Association des services pétroliers et gaziers du Québec (AFSPG) a été lancée aujourd’hui. Sa mission: créer des services et une expertise en matière de pétrole et de gaz à l’échelle du Québec.

Si l’exploitation des gaz de schiste est lancée dans la province, l’Association aurait l’expertise et le personnel nécessaire pour travailler dans le domaine.

Si jamais le feu vert n’est pas donné au Québec pour l’exploitation des gaz de schiste, Mario Lévesque, président de l’AFSPG, est d’avis que l’expertise ne serait pas perdue. «On pourra utiliser notre expertise pour le pétrole en Gaspésie ou sur l’Île d’Anticosti. On pourra servir d’autres provinces comme l’Ontario, le Nouveau-Brunswick. On est en mesure de développer l’expertise ici et de l’exporter», spécifie-t-il.

M. Lévesque considère que ce secteur permettrait de créer 10 000 emplois dont la majorité serait dans la région.

L’Association compte une trentaine de membres au Québec.

«Le potentiel est déjà une partie évaluée. On doit explorer encore trois ou quatre ans pour évaluer le potentiel total. C’est pour cela qu’on se doit de continuer à faire du sismique, à faire des puits d’exploration avant d’entrer en exploitation», souligne M. Lévesque.

Notons que M. Lévesque était membre du Mouvement d’appui aux gaz de schiste.

L’expertise serait autant applicable aux gaz de schiste qu’au gaz conventionnel et au pétrole conventionnel.

De plus, l’Association aidera les entreprises à connaître les critères pour devenir un prestataire de services autorisé et fournira des renseignements sur les perspectives de carrière dans le domaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires