Dix rues conviviales dès le printemps 2021

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Dix rues conviviales dès le printemps 2021
(Photo : Ville de Trois-Rivières)

La Ville de Trois-Rivières réalisera 10 rues conviviales dans autant de districts à compter du printemps 2021

La Ville  a reçu 58 projets de rues conviviales pour cette première année de l’initiative. Initialement, la Ville prévoyait la désignation de 14 rues conviviales, soit une par district, pour cette première année.

Pour que la candidature soit admissible, le projet devait concerner une rue résidentielle et il fallait aller chercher l’appui des deux tiers des résidents de la rue. Au final, dix rues admissibles ont été sélectionnées, puisque certains districts ne comptaient pas de candidatures admissibles.

«Le projet de rues conviviales vise notamment à sécuriser le quartier, ralentir les vitesses de circulation et permettre aux gens d’un quartier de s’approprier la rue pour d’autres fonctions que l’utilisation de l’automobile. L’objectif est aussi d’augmenter le sentiment de fierté et d’appartenance au quartier, ainsi que de sensibiliser les gens à la cohabitation entre les différents usages de la rue», explique Marc-André Godin, chef de service Planification et programmes à la Ville de Trois-Rivières.

Marc-André Letarte a déposé un projet de rue conviviale pour la rue de l’Église, dans le district du Carmel. Celui qui habite à Trois-Rivières depuis mai 2019 avait déjà contacté son conseiller municipal, Pierre Montreuil, pour lui partager certaines inquiétudes concernant la rue. Ce dernier l’a référé au projet de rues conviviales.

«J’ai vécu en Australie, à Melbourne, pendant quelques années. Là-bas, la vie communautaire est exceptionnelle et l’aménagement des parcs m’avait frappé. Chaque quartier avait son par cet il y a une grande vie de quartier, raconte-t-il. Ça m’a influencé. Beaucoup de gens circulent sur la rue de l’Église et ça circule vite. Comme père de préadolescents, c’est quelque chose qui me stresse.»

«Qui pouvait être contre le fait d’avoir une rue plus belle et sécuritaire? C’est dans cet état d’esprit que j’ai fait mon porte-à-porte. J’ai vite constaté que la rue a une mixité sociale phénoménale! J’ai senti que tout le monde aime le quartier. Ça n’a pas été difficile de récolter les 25 signatures nécessaires. On m’a parlé beaucoup de la vitesse sur la rue», ajoute-t-il.

La Ville modifiera l’aménagement de ces rues de façon à garantir un partage sécuritaire du domaine public et une cohabitation harmonieuse pour l’ensemble des usagers de la route. L’aménagement des rues conviviales sera relativement homogène pour commencer. On y retrouvera notamment un bac de plantation incitant les automobilistes à ralentir, du marquage au sol et les identifications nécessaires pour aviser les gens de leur entrée dans une rue conviviale. De petites personnalisations selon les enjeux relevés dans les rues conviviales pourront aussi être apportées.

La Ville investit 140 000$ dans l’aménagement de ces dix rues conviviales.

«C’est un projet qui vise une meilleure sécurité, mais c’est aussi l’occasion de travailler sur des projets communs dans des districts et pour retrouver un esprit de quartier. Ce projet est appelé à continuer. La popularité du projet nous prouve que c’est là pour un bon bout de temps. Ce sont de belles réalisations qui s’inscrivent dans une démarche de fierté pour notre ville», conclut le maire Jean Lamarche.

La rue Ogden deviendra une rue conviviale.

Les premières rues conviviales

  • Rue Ogden – district de Châteaudun
  • Rue Louis-Camirand – district de La-Vérendrye
  • Rue René-Gagnier (entre Place Normand-Turcotte et rue Joseph-Édouard Turcotte) – district des Carrefours
  • Rue du Cardinal-Villeneuve (entre rue Pintal et rue Barkoff) – district des Estacades
  • Rue Tebbutt – district des Forges
  • Rue de l’Église – district du Carmel
  • Rue Jean-Nicolet (entre rue Whitehead et boul. du Saint-Maurice) – district Marie-de-l’Incarnation
  • Rue Quirion (entre rue de la Montagne et rue de Picardie) – district de Richelieu
  • Rue P.-Dizy-Montplaisir (entre rue Joseph-Caron et rue Albert-Beaumier) – district de Sainte-Marthe
  • Rue d’Oslo (entre rue de Rome et rue de Pékin) – district de Saint-Louis-de-France
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires