Pyrrhotite: attestation de la qualité du béton

Par superadmin

La Garantie des maisons neuves (GMN) de l’Association provinciale des constructeurs d’habitations du Québec (APCHQ) distribuera aux propriétaires de maisons touchées par la pyrrhotite à Trois-Rivières une attestation de conformité dès aujourd’hui.

Produite par un expert indépendant, cette attestation confirme la qualité du béton ayant servi à la reconstruction des fondations en 2010.

Conformément à un engagement de la GMN, chacun des propriétaires dont les fondations furent reconstruites en 2010 recevra une attestation de la firme Inspec-Sol qui certifie la conformité du béton utilisé. La GMN s’engage également à transmettre de telles attestations d’ici la fin de l’année aux propriétaires visés par ces travaux en 2011, et il en sera ainsi pour les années subséquentes.

Les attestations individuelles de conformité sont tirées d’un rapport synthèse qui sera mis en ligne sous peu dans la section «Documents publics» du site internet www.dossierbeton.com .

La GMN confirme par ailleurs que le gros granulat utilisé dans la production du béton ayant servi à la reconstruction des fondations en 2010 provient d’une source de granulat certifié en conformité avec les critères de la norme européenne. Cette norme établit le seuil limite de présence de sulfure dans le gros granulat servant à la production du béton et seules les carrières s’étant soumises au protocole de qualification sont désormais retenues par la GMN.

Les experts mandatés par la GMN ont établi la méthode de vérification et mené les analyses nécessaires à l’établissement de ces confirmations de qualité au cours de l’année 2010.

Sur la base des analyses effectuées sur des échantillons de béton, les experts sont en mesure de confirmer que les soixante-dix (70) fondations reconstruites en 2010 peuvent être considérées comme étant exemptes de minéraux délétères pouvant conduire à une détérioration prématurée du béton, tel que requis par la norme canadienne applicable CSA A23.1.

Pour les fondations reconstruites en 2011, les experts demandent que les sources d’information et de données permettant la production de rapports sur la conformité du béton utilisé proviennent d’échantillons prélevés régulièrement de piles de réserve des fournisseurs de béton. Cette procédure s’ajoute à la certification préalable des carrières selon la norme européenne.

La GMN entend appliquer cette méthode de contrôle en amont de la chaîne de production, établie par les experts au dossier. Cette méthode s’avère être la plus fiable, car elle permet d’analyser les granulats avant leur utilisation dans le béton et d’exclure ceux qui s’avèrent non-conformes.

(Source: GMN)

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires