Valérie Renaud-Martin entend s’attaquer à la pénurie de main-d’oeuvre

Par marie_eve_alarie
Valérie Renaud-Martin entend s’attaquer à la pénurie de main-d’oeuvre
Valérie Renaud-Martin, candidate à la mairie de Trois-Rivières. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

Il faut se concentrer à trouver des solutions à la crise de la pénurie de main-d’œuvre pour favoriser un meilleur développement économique de la ville, affirme Valérie Renaud-Martin, candidate à la mairie de Trois-Rivières, qui souhaite encourager l’automatisation et la robotisation des entreprises.

« Le manque de main-d’œuvre freine la croissance économique et le développement des entreprises. Lorsqu’elles viennent s’établir chez nous, les entreprises doivent être en mesure de combler leur besoin de main-d’œuvre. On doit donc travailler ensemble pour faire mieux et mettre en place des moyens pour lutter contre la pénurie qui est loin de vouloir ralentir », souligne-t-elle.

Elle mise sur la création d’une table de développement intelligent qui aura pour objectif de développer un programme qui répond aux besoins des entreprises et qui pourrait les aider à amortir les frais d’une telle démarche. Cette table viendrait également mettre en relation des entreprises ayant des connaissances en robotisation et en automatisation avec d’autres qui seraient prêtes à entamer ce processus.

En ce sens, elle veut aussi organiser un Sommet économique de relance durable et intelligente au printemps prochain dans le but de bonifier le maillage entre les entreprises.

Mme Renaud-Martin propose également d’embaucher une ressource spécialisée en ressources humaines dédiée au soutien aux entreprises. Son rôle serait d’aider les entreprises à développer des stratégies de ressources humaines personnalisées et innovantes. « Plusieurs entreprises m’ont mentionné avoir des besoins en ce sens. L’idée est de venir en soutien aux initiatives qui sont déjà en place », précise-t-elle.

Cette ressource ferait partie de l’équipe d’Innovation et développement économique Trois-Rivières. Elle viendrait accompagner les entreprises dans l’élaboration de leur politique de conciliation travail-famille des employés et de bâtir des horaires flexibles, notamment.

La candidate à la mairie maintient que pour que la ville soit attractive, il importe d’offrir des milieux de vie de qualité. « Les gens ne recherchent plus seulement un salaire. Ça passe par un emploi de qualité et un milieu de vie où on peut pratiquer des sports et des loisirs. Le Centre aquatique que je propose s’inscrit directement dans cette lignée. Ça vient aussi avec la création d’un sentiment d’appartenance fort envers la ville », souligne-t-elle.

Mme Renaud-Martin soumet l’idée de mettre en place une trousse de bienvenue pour les nouveaux résidents. « On leur offrirait, par exemple, des billets de spectacle, des passes pour les musées, la carte Accès Trois-Rivières gratuite pour une année. Cette trousse leur donnerait par ailleurs de l’information sur la ville, qui leur permettrait de développer rapidement un sentiment d’appartenance », conclut-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires