L’Action civique veut une étude sur le niveau de taxation municipale

Rédaction Hebdo Journal

L’Action civique veut une étude sur le niveau de taxation municipale
Jean-Claude Ayotte, chef de l'Action civique de Trois-Rivières. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

S’ils sont élus, les candidats de l’Action civique de Trois-Rivières s’engagent à déposer, dans les 100 premiers jours de leur mandat, une résolution pour demander la réalisation d’une étude comparative afin d’évaluer le niveau de taxation des Trifluviens comparativement aux résidents d’autres villes comparables.

« Les deux dernières années nous ont donné de nombreux exemples frappants d’une

mauvaise gestion de nos taxes. Je pense à la saga de la fausse piste cyclable sur le boulevard des Forges qui a couté un demi-million de dollars aux contribuables. En plus d’être inutilisable par les cyclistes, nous ne savons toujours pas qui est responsable de ce fiasco puisque personne n’a été imputable dans ce dossier. On ne peut passer sous silence l’oeuvre du fameux escalier monumental du centre-ville. Cet escalier non conçu pour un climat nordique comme le nôtre devra subir des réparations majeures de plus de 400 000$, toujours sur le dos des payeurs de taxes de Trois-Rivières », affirme le chef de l’Action civique, Jean-Claude Ayotte

Le parti politique municipal souhaite également  que cette étude fasse ressortir des recommandations et des pistes de solutions afin d’optimiser la gestion des affaires de la ville et, si possible, tendre vers une baisse du compte de taxes municipales.

« Je voudrais rappeler aux candidats à la mairie que le taux de taxation actuel s’avère un enjeu majeur qu’on semble vouloir éviter. Avec une hausse moyenne d’environ 30% de la valeur des résidences à prévoir à Trois-Rivières, que va-t-il se passer avec le niveau de taxation lors du prochain rôle d’évaluation? », questionne M. Ayotte.

Ce dernier a constaté que pour l’année 2021, un propriétaire d’une maison évaluée à 250 000$ à Trois-Rivières paiera 3642$ de taxes municipales, tandis que pour une maison d’une même valeur à Lévis, le compte de taxes s’élèvera à 2208$.

« C’est 1434$ de moins qu’à Trois-Rivières! Pourquoi? Est-ce que quelqu’un va venir me dire qu’il y a moins de services à la ville de Lévis qu’ici? Pour qu’un Lévisien puisse avoir un compte de taxes aussi salé qu’à Trois-Rivières, il doit être propriétaire d’une résidence évaluée à 410 000$, pas 250 000$ », soutient le chef de l’Action civique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires