Jean Lamarche veut électrifier les véhicules de la Ville

Par marie_eve_alarie
Jean Lamarche veut électrifier les véhicules de la Ville
Jean Lamarche, candidat à la mairie de Trois-Rivières. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

Le candidat à la mairie Jean Lamarche veut donner un coup de barre dans la lutte aux changements climatiques s’il est réélu à la mairie de Trois-Rivières: mise en place d’un fonds de virage écologique pour les entreprises, électrification du parc automobile municipal, déploiement de bornes de recharges électriques et implantation d’un projet-pilote avec Communauto.

Il souhaite que d’ici 2024, la Ville réduise de 10% les émissions collectives de gaz à effet de serre (GES) par rapport au bilan de 2018. Pour ce faire, un montant de 2,2 M$ serait consacré au remplacement progressif du parc automobile municipal au cours des prochaines années.

« En ce moment, 24% des émissions de la Ville proviennent du parc de véhicules municipaux. L’électrification de la flotte est une avenue incontournable à l’atteinte de cet objectif. Il faut tenir compte du nombre de véhicules dans notre flotte, mais quand on devra en remplacer un, ce sera pour un véhicule électrique, dans la mesure du possible. On travaille aussi sur la possibilité d’avoir un véhicule à propulsion par hydrogène propre. Je veux que Trois-Rivières soit un catalyseur dans la lutte aux changements climatiques », affirme le candidat à la mairie.

« Le principal élément dans la lutte contre les changements climatiques, c’est la réduction des GES. Si on est à la traîne, c’est sûr qu’on va se faire rattraper », ajoute-t-il.

Il serait aussi question de remplacer les voitures par des véhicules de plus petits formats et de poursuivre les démarches entamées pour former les employés municipaux à une conduite favorisant l’optimisation de l’usage du carburant. Cette démarche a déjà permis de réduire de 20% la consommation de carburant pour les véhicules lourds municipaux.

En parallèle, un montant de 75 000$ sera nécessaire pour déployer davantage de bornes de recharge dans les installations de la Ville, dont les garages municipaux. M. Lamarche entend aussi installer davantage de bornes de recharge à travers la ville.

Jean Lamarche annonce aussi son intention d’aller de l’avant avec un projet-pilote d’implantation de l’entreprise Communauto à Trois-Rivières en garantissant un montant d’utilisation estimé à 100 000$.

Cette entreprise à vocation sociale offre, pour l’instant, ses services à Gatineau, Québec, Montréal et Sherbrooke. Le système permet d’accéder à un parc de plusieurs véhicules qui se louent à petit prix pour quelques minutes, une heure, une journée ou plus longtemps.

« La Ville de Trois-Rivières deviendrait son principal client. En garantissant un montant de 100 000$ en location, ça permettra d’offrir des services à la population. Les discussions sont déjà entamées », précise-t-il.

M. Lamarche s’engage aussi à chiffrer et inscrire d’emblée la trentaine d’actions du plan d’action de la nouvelle politique environnementale dans la proposition budgétaire, de mettre en place un fonds virage écologique de 77 500$ pour permettre à IDÉ d’encourager la réalisation de projets qui favorisent une économie plus verte et de contribuer à la conservation de 200 hectares d’écosystèmes trifluviens.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires