Des projets pour les jeunes dans les secteurs périphériques, propose Valérie Renaud-Martin

Par marie_eve_alarie
Des projets pour les jeunes dans les secteurs périphériques, propose Valérie Renaud-Martin
Valérie Renaud-Martin, candidate à la mairie de Trois-Rivières. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

La candidate à la mairie Valérie Renaud-Martin veut développer des projets pour les jeunes dans les secteurs de Sainte-Marthe-du-Cap, Saint-Louis-de-France et de Pointe-du-Lac. Une enveloppe de 1,5 M$ serait dédiée à la concrétisation de trois projets dans les quatre prochaines années.

Le premier projet en lice est la rénovation du skatepark du parc des Seigneurs dans le secteur de Pointe-du-Lac. Dernièrement, des citoyens du secteur s’étaient mobilisés pour la construction d’un nouveau skatepark. Lors d’une réunion tenue le 28 septembre, plusieurs pistes de solution et idées avaient été amenées.

« Je veux offrir des activités récréatives dans ces secteurs qui ont trop souvent été délaissés. Ici à Pointe-du-Lac, le skatepark a presque 25 ans. Il y a des graffitis, c’est très éloigné dans le parc, il y a peu d’éclairage…  C’est stressant pour des parents de savoir qu’ils font du skateboard dans le noir, au fond du parc.Des parents du secteur me disent qu’ils doivent sortir dans les villes environnantes, notamment à Shawinigan, pour que leurs jeunes puissent pratiquer leur sport », raconte Valérie Renaud-Martin.

« On a souvent tendance à investir dans la petite enfance avec des modules dans les parcs. On oublie les ados qui se divertissent de façon différente. Ça prend des lieux où les ados peuvent socialiser en tout sécurité », ajoute-t-elle.

Les deux autres projets ne sont pas encore déterminés. Mme Renaud-Martin souhaite impliquer les jeunes et les faire participer à l’élaboration d’un projet auquel ils croient et qui sera défini avec leur participation. Cela passerait par la création de comités jeunesse permettrait aussi d’impliquer les conseillers municipaux concernés et les organismes jeunesse du milieu comme les maisons des jeunes et les Clubs Optimiste.

Elle espère que ces investissements puissent favoriser les saines habitudes de vie des jeunes et offrir des loisirs de proximité dans ces secteurs périphériques.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires