Adams Tekougoum: « J’aime aider les gens »

Par marie_eve_alarie
Adams Tekougoum: « J’aime aider les gens »
Adams Tekougoum, candidat du Parti libéral du Québec dans la circonscription de Trois-Rivières. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

Les élections provinciales auront lieu le 3 octobre. L’Hebdo Journal est allé à la rencontre des candidats et candidates de la circonscription de Trois-Rivières pour en apprendre davantage sur leurs priorités. On vous présente Adams Tekougoum, candidat du Parti libéral du Québec dans la circonscription de Trois-Rivières.

Détenteur d’une maîtrise en comptabilité et finance de l’Université de Douala au Cameroun et d’un Baccalauréat en science comptable à l’Université du Québec à Trois-Rivières, Adams Tekougoum cumule 16 ans d’expérience en comptabilité et en gestion de projet. Il est arrivé à Trois-Rivières en 2015 et depuis, il s’implique constamment au sein de diverses causes et organismes.

La décision de se présenter comme candidat aux élections provinciales cette année n’est que la suite logique de son cheminement.

« Je suis quelqu’un de cultivé qui aime défendre les causes sociales. J’ai pris ma carte du PLQ au lendemain de la dernière élection, après l’échec. Je pense que ça prend des gens comme moi au sein du parti. Le Parti libéral a contribué aux grandes phases de développement dans l’histoire du Québec. C’est normal qu’on se remette en question comme parti et se demander si on répond encore aux besoins de la population d’aujourd’hui afin de pouvoir trouver des solutions. C’est l’occasion de prendre un nouveau tournant plus moderne. Il y a beaucoup de jeunes dans le parti en ce moment », explique Adams Tekougoum.

Des infrastructures à améliorer

S’il est élu le 3 octobre, le candidat libéral veut particulièrement contribuer à l’amélioration du nombre d’infrastructures sportives et de leur qualité à travers la circonscription, tout en amélioration les services à la population.

« Il y a beaucoup d’argent du provincial investi dans les infrastructures. Je pense qu’il faut aller en chercher plus pour permettre aux municipalités de réaliser leur projet. Si on veut attirer de jeunes familles ici, il faut penser à améliorer ces infrastructures, insiste-t-il. Les parcs ne sont pas tous adaptés aux personnes à mobilité réduite. Il sera important d’injecter des fonds pour améliorer la situation. »

M. Tekougoum souhaite également augmenter le financement des infrastructures de loisirs en salle pour les aînés.

« Le manque de place en garderie me préoccupe aussi. Trois-Rivières est l’un des endroits où il s’est fermé le plus grand nombre de garderies en milieu familial dans la dernière année, affirme-t-il. Je veux faire en sorte que toutes les places en garderie soient subventionnées à 8,70$ par jour. Je m’engage aussi à aller chercher un maximum de places en CPE pour répondre aux besoins des jeunes familles. »

La question du logement abordable interpelle également M. Tekougoum. Ce dernier veut aussi mettre tous les efforts nécessaires pour permettre la construction du plus grand nombre possible de logements abordables dans la circonscription de Trois-Rivières. Il s’engage aussi à aller chercher plus de financement pour les organismes communautaires de la ville.

« On place la pénurie de main-d’œuvre au cœur de nos priorités. Le programme du parti est le plus approprié pour répondre à la pénurie de main-d’œuvre. L’immigration est un moyen pour y parvenir. On va regarder pour accueillir 70 000 immigrants de plus. Avec la Charte des régions, on viendrait établir des cibles avec la table de développement des régions en respectant la capacité d’accueil », détaille-t-il.

Le parti entend permettre aux travailleurs expérimentés à retourner sur le marché du travail en mettant en place des incitatifs fiscaux. Il est notamment question de doubler l’exemption d’impôts pour les personnes de 65 ans et plus en la faisant passer à 30 000 $ et de prévoir un congé de cotisations au Régime de rentes du Québec pour les 62 ans et plus. Le Parti libéral du Québec mise aussi sur des efforts de numérisation, d’automatisation et de transition verte des entreprises. Il faudra aussi améliorer la reconnaissance des compétences des spécialistes provenant de l’extérieur du pays, précise M. Tekougoum.

« Je crois que ma capacité à écouter les gens bénéficierait aux gens de Trois-Rivières. J’aime aider les gens et j’ai la capacité d’aller chercher l’argent pour répondre à mes engagements. J’aimerais aussi organiser plus souvent des débats de société dans les milieux où se trouvent les jeunes. Il faut montrer que la politique est là pour régler des problèmes de société, mais il faut se déplacer pour aller déposer son bulletin de vote pour se prononcer sur ce que l’on souhaite pour le Québec. N’oublions pas que c’est pour la société de demain », ajoute-t-il.

Message aux électeurs

« Je me suis engagé pour vous. Demandez-vous quelle chose particulière que le député a faite spécifiquement pour vous. Moi, je m’engage à être à votre service, à votre écoute et à réaliser les promesses que je fais sur les enjeux qui découlent des discussions que j’ai eues avec vous. Allez voter pour le Parti libéral du Québec le 3 octobre qui a un programme pour les vrais enjeux de notre société et non pas un programme populiste ni une vision qui divise. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires