Un transport collectif vers différents attraits touristiques mis en place

Photo de jcossette
Par jcossette
Un transport collectif vers différents attraits touristiques mis en place
Au total, une flotte de 50 vélos électriques en location à certains points stratégiques et la mise en place d'un système intégré de réservations électroniques optimisant la répartition des clients auprès des corporations de transport viendront bonifier l'expérience de l'utilisateur. (Photo : Jonathan Cossette - Hebdo Journal)

Un tout nouveau projet permettant de faire découvrir aux résidents excursionnistes et touristes les attraits mauriciens et centriquois verra le jour en Mauricie, projet imagé par l’entreprise touristique Escapade Mauricie. Le but est également de rendre les diverses attractions de la région plus accessibles.

Un tel projet n’aurait pas été possible sans un travail d’équipe et des appuis comme ceux de Roulons VERT, Desjardins et Tourisme Mauricie. Concrètement, le projet prévu sur trois ans et bénéficiant, entre autres, d’un appui financier de 160 000$ par le biais du Fonds du Grand Mouvement Desjardins, se traduira par plus de dix trajets de transport collectif, dont certains ayant une origine à l’extérieur de la région. 

« L’arrivée de la pandémie, combinée à l’annonce du Fond du Grand Mouvement en 2020, nous a permis de mettre notre vision en action. L’implication de Desjardins dans le projet nous a permis d’avoir une légitimité auprès des nombreux intervenants et partenaires que nous avons dû solliciter dans le démarrage du projet. Nous savions que, touristiquement parlant, notre projet répondait à un besoin, mais la condition d’avoir un impact socio-économique pour la région nous a forcé à aller plus en profondeur dans notre modèle. Aujourd’hui, nous sommes fiers de dire que ce projet sera bénéfique, autant aux gens de la région qu’aux touristes qui la visiteront », a témoigné Simon Girard, directeur général chez Escapade Mauricie.

« On prévoit que cinq routes vont débuter très bientôt, dont certaines en juillet. Il va y avoir une route qui va conduire les gens de Trois-Rivières au Bureau touristique de Shawinigan, puis au Parc national de la Mauricie où les gens auront deux endroits offerts sur place. On travaille également sur une autre route qui va nous amener dans le secteur des Chenaux. Les gens vont partir de Trois-Rivières jusqu’à la Halte Desjardins, à Sainte-Geneviève-de-Bastican. Ils pourront faire du paddleboard, kayak ou vélo électrique, en plus de pouvoir revenir à Trois-Rivières par le Chemin-du-Roy. On va aussi prévoir un arrêt au Parc de la rivière Batiscan. On travaille aussi sur une notre route, cette fois dans Maskinongé, parce que je veux vraiment amener les gens au Parc des Chutes de Saint-Ursule. On passerait par des commerçants de la région également. »

Au total, une flotte de 50 vélos électriques en location à certains points stratégiques et la mise en place d’un système intégré de réservations électroniques optimisant la répartition des clients auprès des corporations de transport viendront bonifier l’expérience de l’utilisateur.

« Cette initiative de Roulons VERT, en collaboration avec Escapade Mauricie, est en lien avec nos priorités d’investissement visant à attirer des gens dans la région et de promouvoir l’activité touristique, tout en répondant à un objectif de développement durable. Ce projet structurant pour nos communautés permet de soutenir la relance socioéconomique et mobilise différents acteurs qui ont à cœur le développement de nos régions », a témoigné David Bélanger, directeur de la Caisse de Trois-Rivières et représentant des caisses de la région.

« Roulons VERT, soit le Centre de gestion des déplacements de la Mauricie et du Centre-du-Québec, a pour mission de favoriser les alternatives à l’auto solo dans les déplacements de la population », a renchéri André Lavoie, directeur général de Roulons VERT. « Avec la collaboration des partenaires du milieu, nous avons démarré et soutenu plusieurs projets en mobilité, dont la cocréation de l’Instance de mobilité agréée de la Mauricie. C’est grâce à cette instance que nous avons été mis en contact avec Escapade Mauricie et les options de développement pour le bien commun de la région sont rapidement devenues évidentes. Nous sommes donc fiers d’être porteurs du projet d’amélioration de la mobilité régionale avec les partenaires du milieu. »

L’offre sera structurée par Escapade Mauricie de manière à faciliter l’accessibilité touristique de la Mauricie et du nord du Centre-du-Québec, via un service de transport collectif reliant les deux principaux centres urbains, soit Trois-Rivières et Shawinigan, aux différents territoires les entourant, soit les MRC de Maskinongé, des Chenaux, de Mékinac, du Haut-Saint-Maurice, de Bécancour et de Nicolet-Yamaska. 

« Vous avez devant vous ce qu’est un entrepreneur avec une vision!, a lancé Stéphane Boileau, directeur général de Tourisme Mauricie. Ce projet de mobilité écoresponsable et durable s’inscrit parfaitement dans les valeurs de notre organisation, par son apport au réseau de transport collectif régional, en assurant une meilleure couverture autant pour les citoyens que pour les visiteurs et les touristes. Tous bénéficieront de cette offre de vélos à assistance électrique. »

« Nous avons régulièrement des demandes pour ce type de service, de la part de gens qui veulent venir visiter la Mauricie, mais sans voiture. Ce projet arrive à point pour eux, et pour notre stratégie de tourisme durable. On est les premiers à offrir un tel service et je suis persuadé que d’ici trois ou quatre ans, il y en aura ailleurs au Québec. Cette initiative s’inscrit donc parfaitement dans notre volonté d’accueillir des touristes, mais tout en limitant les GES », a conclu Daniel Rioux, coordonnateur du tourisme chez Innovation et Développement économique Trois-Rivières.

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires