Mamies Tendresse : une aide réconfortante pour les parents

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Mamies Tendresse : une aide réconfortante pour les parents
Liette Laliberté avec la petite Rosane Martel

ENTRAIDE. Audrey Rheault-Labarre a fait la rencontre de Liette Laliberté grâce au service Mamies Tendresse. Depuis la naissance de la petite Rosane, 5 mois, la famille peut compter sur une aide et un soutien précieux de la part de Mme Laliberté.

Depuis 2008, le Centre d’action bénévole du Rivage offre le service Mamies Tendresse. Cela consiste à jumeler une mamie à une famille ayant un enfant de moins d’un an. Une fois par semaine, la mamie visite les parents pour leur donner un coup de pouce.

Rosane n’avait qu’une semaine de vie quand Mamie Liette a fait sa connaissance. «Je demande à la maman ce qu’elle veut que je fasse pour lui donner du temps pour se reposer ou pour faire autre chose, explique Mme Laliberté. Ça fait deux ans que je suis inscrite au service. C’est mon deuxième jumelage. Je me cherchais quelque chose pour m’occuper. Je suis à la retraite, alors j’ai du temps à donner.»

Le premier jumelage de Mme Laliberté était avec une mère monoparentale qui a deux adolescents et qui venait d’avoir une fille. «La petite puce avait deux mois quand je suis arrivée, se souvient la mamie. La maman avait de grands besoins. Je l’ai accompagnée pendant 16 mois. J’allais avec elle à l’épicerie et je faisais toutes sortes de choses pour l’aider.»

Mme Laliberté a tellement aimé l’expérience qu’elle a voulu recommencer avec une autre famille. «Dans tout ça, je suis allée chercher tellement de bonheur et de joie, confie-t-elle. J’ai aidé une famille et ça n’a pas de prix. Il y a aussi le plaisir de prendre un petit bébé dans ses bras. J’en tire beaucoup de bienfaits. Je suis moi-même une mamie. Je me suis beaucoup occupé de mes petits-enfants, mais ils sont rendus grands maintenant.»

Une oreille attentive

Être une Mamie Tendresse est un généreux don de soi. En plus d’offrir de l’aide, la mamie apporte également bonheur et réconfort à la famille. «On n’a pas de mamie aussi attentionnée, alors c’est super d’avoir Liette dans nos vies», témoigne Audrey Rheault-Labarre.

«Avec les deux enfants, ce n’est pas toujours évident, alors quand Liette est là, ça me donne un bon coup de pouce, ajoute la maman de Rosane. Étienne a 2 ans et Rosane a 5 mois. Ils n’ont pas les mêmes horaires, alors ce n’est pas évident.»

Au tout début, la jeune mère avait surtout besoin de quelqu’un à qui parler. «Ça fait du bien au moral. Je peux me confier à elle. Pour moi, c’est comme une maman et pour les enfants, c’est comme une mamie. C’est une oreille attentive et, en plus, je peux faire mes choses en n’étant pas inquiète. Je sais que ma petite est entre de bonnes mains. Je sais que je peux lui faire confiance», soutient Audrey.

30 jumelages l’an dernier

À ses débuts, en 2008, le service Mamies Tendresse a permis de réaliser cinq jumelages. L’année dernière, on a dénombré trente jumelages. «Ce sont de belles rencontres», mentionne Louise Laporte, directrice adjointe au Centre d’action bénévole du Rivage et responsable du service Mamies Tendresse.

«On a souvent besoin de bénévoles parce que les mamies restent dans la famille, ajoute-t-elle. Quand l’année se termine, elles se sont attachées et elles décident de continuer l’aventure avec la famille. C’est une très belle réussite. Plus c’est connu, plus c’est aimé.»

Bien que le Centre d’action bénévole du Rivage soit basé à Trois-Rivières, le service Mamies Tendresse est offert un peu partout en Mauricie. Il est également offert sur la Rive-Sud, notamment à Saint-Grégoire.

Mamies recherchées

Le Centre d’action bénévole du Rivage est à la recherche de bénévoles pour son service Mamies Tendresse. Pour information, communiquez avec Louise Laporte au 819 373-1261.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires