Le premier navire de 2023 est arrivé au Port de Trois-Rivières

Hebdo Journal | Rédaction

Le premier navire de 2023 est arrivé au Port de Trois-Rivières
Caroline St-Pierre, artiste peintre, le capitaine Emin Koparan, Me Véronique Néron, vice-présidente du conseil d'administration du Port de Trois-Rivières, et Gaétan Boivin, président-directeur général du Port de Trois-Rivières (Photo : (Photo courtoisie))

Le RF Stella a atteint le Port de Trois-Rivières dans la matinée du 2 janvier, à 8h, après une traversée de huit jours sur l’Atlantique, en faisant le premier navire de l’année 2023 au port trifluvien.

Le navire a quitté le port de West Palm Beach, en Floride, avec ses 20 membres d’équipage de nationalité turque le 25 décembre dernier.  Le navire RF Stella a été construit en 2011 et navigue sous pavillon de Malte. Il a une longueur hors tout de 161,68 m et 23 m de largeur. Le navire est amarré à la section 11 du Port de Trois-Rivières pour une période d’environ trois jours.

Sa cargaison de mélasse, manutentionnée par Servitank, est destinée à la production de   nourriture animale.

La mélasse est entreposée dans des réservoirs isolés appartenant à l’entreprise et qui sont situés au Port. Elle sera ensuite redistribuée par camions ou wagons pour, ultimement, entrer dans la fabrication de nourriture animale.

Lors de la 57e cérémonie soulignant l’arrivée du premier navire de l’année, le capitaine Emin Koparan et le chef ingénieur Canbek Yeltin ont reçu des paniers de produits régionaux ainsi qu’une giclée de l’œuvre créée par Caroline St-Pierre, artiste-peintre de la Mauricie, dans le cadre du 140e anniversaire du Port de Trois-Rivières.

Rappelons que pour remporter le titre du premier navire de l’année, celui-ci doit provenir d’un port étranger, avoir effectué sa traversée sans avoir fait d’escale dans un autre port canadien et procéder à Trois-Rivières à une opération de chargement ou de déchargement.

C’est en 1966 qu’a été remis le premier titre, alors que la navigation hivernale jusqu’à Trois-Rivières a débuté avec l’arrivée du Maplebranch le 18 février 1961. C’était le premier navire à remonter le fleuve en amont de Québec en hiver à une époque où peu de gens croyaient en la navigation hivernale sur le Saint-Laurent. (M.E.B.A.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires