Le personnel des urgences confronté à une hausse de comportements d’incivilité

Par marie_eve_alarie
Le personnel des urgences confronté à une hausse de comportements d’incivilité
(Photo : (Photo archives - L'Hebdo Journal))

Depuis le début de l’été, le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec remarque une augmentation importante du nombre de comportements d’incivilité envers le personnel de l’urgence, en particulier dans les urgences des hôpitaux de Trois-Rivières, Shawinigan, Drummondville et Victoriaville.

« On voyait aussi des gestes de la sorte les autres années, mais on parle d’une hausse importante cette année. Les urgences font face à un plus grand achalandage que d’habitude et en parallèle, on vit avec une rareté de main-d’œuvre cet été », souligne Guillaume Cliche, agent de communications au CIUSSS MCQ.

La pression est déjà très forte sur le personnel soignant et les médecins qui doivent conjuguer avec des équipes réduites considérant notamment la période de vacances estivales, le retrait de certains travailleurs touchés par la COVID, en plus de l’achalandage accru.

« On voit que ces comportements affectent le personnel qui, de son côté, veut aider tout le monde », ajoute M. Cliche.

Les comportements d’incivilité constatés sont variés. Il est surtout question de paroles déplacées et de violence verbale. M. Cliche précise ne pas avoir eu d’échos en lien avec de la violence physique envers le personnel.

Le CIUSSS invite l’ensemble de la population qui requiert des services de santé et des services sociaux à demeurer respectueuse en tout temps. Nos équipes se font un plaisir de prendre soin de nous, alors prenons soins d’elles en retour en étant courtois à leur égard. 

 « Nous sommes tout à fait conscients que l’attente peut parfois être plus longue qu’à l’habitude et que notre patience peut être mise à dure épreuve lorsque nous avons des ennuis de santé. Néanmoins, Le personnel ne devrait pas avoir à subir des paroles ou des comportements déplacés pour autant », insiste le CIUSSS MCQ.

Un affichage pour rappeler de demeurer courtois en tout temps envers le personnel de l’urgence sera installé dans les urgences des hôpitaux du territoire.

Des alternatives pour les situations moins urgentes 

Dans le but d’éviter de trop longue période d’attente à l’urgence, d’autres options peuvent être privilégiées pour un problème de santé mineur:

Le service Info-Santé 811 pour parler à une infirmière et être évalué. Le service est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7;  

Un pharmacien peut vous soutenir, répondre à vos questions et amorcer le traitement dans plusieurs situations. 

Son médecin de famille.  

Le Guichet d’accès à la première ligne (GAP) au 1 844 313-2029. Le GAP est une ligne téléphonique centralisée qui permet aux personnes sans médecin de famille de voir un professionnel de la santé en fonction du besoin de la personne.  

Le GMF Réseau (Super-clinique) pour les personnes de Trois-Rivières et les environs.  

Pour toute situation critique ou instable, il ne faut pas hésiter à vous rendre dans une urgence près de chez soi ou composer le 911 si vous n’êtes pas en mesure de vous rendre à l’urgence par vos propres moyens.  

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires