L’Apprentissage en milieu de travail connaît un franc succès

Photo de jcossette
Par jcossette
L’Apprentissage en milieu de travail connaît un franc succès
Le projet pilote du ministère de l’Enseignement supérieur en est à sa dernière année et le programme espère conserver cette formule. (Photo : Jonathan Cossettejcossette@lhebdojournal.com)

L’Apprentissage en milieu de travail (AMT) se poursuit pour une quatrième année consécutive au sein du programme Gestion et intervention en loisir, au Collège Laflèche. Le projet pilote du ministère de l’Enseignement supérieur en est à sa dernière année et le programme espère conserver cette formule.

L’AMT connaît un vif succès, autant auprès des employeurs que des étudiants. Il était au cœur des stratégies pédagogiques du programme de Gestion et intervention en loisir, avant même l’arrivée du projet pilote. 

« Nous avons soumis deux autres projets au ministère qui ont été acceptés pour les programmes de Tourisme et de Gestion hôtelière. Nous voulons également continuer l’Apprentissage en milieu de travail (AMT) dans notre programme avec nos précieux partenaires », a témoigné Sylvie Lemay, directrice des études au Collège Laflèche.

« Dans les veines du programme de Gestion et intervention en loisir coule l’ADN de l’Apprentissage en milieu de travail (AMT) », a pour sa part renchéri David Gélinas, professeur et responsable de l’AMT. « La pierre angulaire de la formation est directement connectée sur le marché du travail et les professionnels qui y travaillent. Avant 2018, l’AMT représentait 46% de la formation et maintenant, après quatre ans de développement, 55% de la formation se fait dans un contexte réel, avec de la clientèle réelle, en milieu de travail. Pas moins de 126 partenaires ont vu le jour avec nous. »

Les ententes de partenariat ont été créées pour une durée de trois ans en maximisant les possibilités d’AMT avec chacun des partenaires. Parmi les partenariats se trouvent ceux avec la Corporation des Événements de Trois-Rivières, la Direction de la culture, des loisirs et de la vie communautaire de Trois-Rivières, l’Unité régionale de loisir et de sport de la Mauricie, le Centre de services scolaire de l’Énergie, le Centre de services scolaire du Chemin du Roy, la Résidence des Bâtisseurs Place Belvédère de Trois-Rivières et la Résidence Lokia de Trois-Rivières.

« Tout au long de mon parcours, j’ai pu vivre plusieurs expériences sur le terrain. Entre autres, j’ai pu animer une activité pour une douzaine de résidents de la résidence Lokia, monté un événement de sensibilisation et d’informations sur la violence conjugale avec la Maison Le Far, en plus de faire mon stage final avec Alexandre Dumas, responsable des sports à l’école secondaire Chavigny », a témoigné Jessica Richard, finissante au programme Gestion et intervention en loisir au Collège Laflèche.

« L’AMT m’a permis de me créer un carnet de contacts phénoménal en plus de me permettre de vivre des expériences de travail concrètes », conclut Xavier Parent, également finissant.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires