La CAQ rafle encore tout à Trois-Rivières

Par Audrey Leblanc
La CAQ rafle encore tout à Trois-Rivières
Jean Boulet a été réélu pour un deuxième mandat dans la circonscription de Trois-Rivières. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

Les candidats de la CAQ dans Trois-Rivières, Champlain et Maskinongé ont tous été réélus avec une forte majorité, lundi soir. 

Au moment d’écrire ces lignes, à 23h, le dépouillement des votes n’était pas encore terminé, mais Sonia LeBel dans Champlain avait déjà récolté plus de 55 % des voix. Le suspense a été de courte durée, elle qui a été réélue moins d’une heure après la fermeture des bureaux de vote.

« Je suis très contente que les gens aient une fois de plus décidé de m’accorder leur confiance, a-t-elle exprimé quelques minutes à peine après l’annonce de sa réélection. Pour moi, la confiance, ça se gagne au jour le jour. J’ai travaillé fort pour les gens et je pense que c’est ce qui a fait la différence. Je me dis toujours qu’il ne faut rien prendre pour acquis. Je vais continuer de travailler très fort pour les citoyens. Dans les quatre dernières années, les citoyens du comté de Champlain m’ont accueillie et j’ai voulu leur rendre en m’impliquant pleinement. »

Questionnée quant à un éventuel poste de ministre, elle a répondu qu’elle se sent prête à relever les défis que son chef lui proposera. » On verra ce que le premier ministre décidera. N’importe qu’elle fonction qu’il voudra m’accorder, je vais donner mon maximum comme je l’ai fait dans les fonctions que j’ai eu le privilège d’avoir dans les quatre dernières années « , a-t-elle dit.

Dans la circonscription de Trois-Rivières, Jean Boulet a lui aussi récolté une grande majorité des votes. Il avait une avance de plus de 9 600 voix à 23h30. « Je suis vraiment heureux que les gens aient voté pour moi, a-t-il lancé. J’ai encore plein de dossiers à travailler dans la région et j’ai encore tellement de motivations. Je veux en profiter pour souligner le travail de nos bénévoles. » 

Questionné quant à son avenir en tant que ministre, il a simplement répondu qu’il s’agit d’une décision du premier ministre et qu’il sera prêt à répondre à ses demandes. 

Dans Maskinongé, Simon Allaire avait également récolté plus de 50 % des voix à 23h30. « C’est un témoignage de mon bilan, de ce qu’on peut faire pour les Québécois dans les quatre prochaines années. Je suis vraiment content de l’appui des citoyens de Maskinongé et je tiens à les remercier du fond du cœur. On le sentait bien sur le terrain. On sentait un appui très fort. Je suis content de le sentir d’une façon aussi soutenue », a-t-il laissé tomber. 

(Avec la collaboration de Daniel Birru.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Les candidats trifluviens tous fiers de leur campagne - L'Hebdo Journal
1 mois

[…] C’était soirée de bilan pour les candidats trifluviens après une longue campagne électorale qui aura mené à la réélection de Jean Boulet, député caquiste, sans trop d’adversité. […]