Île Saint-Quentin : vers des tarifs différents pour les résidents et les non-résidents

Par marie_eve_alarie
Île Saint-Quentin : vers des tarifs différents pour les résidents et les non-résidents
Île Saint-Quentin (Photo : (Photo archives - L'Hebdo Journal))

La gratuité d’accès à l’île Saint-Quentin se poursuivra finalement jusqu’au 31 mai. Par après, une nouvelle tarification entrera en vigueur pour l’accès à l’île.

Présentée en avis de motion, cette nouvelle tarification différerait pour les résidents et les non-résidents si les élus l’adoptent lors de la prochaine séance publique du conseil municipal prévue en mai. Par exemple, un laissez-passer saisonnier couvrant  la période du 1er mai au 31 octobre pour un citoyen trifluvien sera de 15$, tandis qu’un non-résident devra débourser 25$.

« Le comité a effectué un super beau travail en nous proposant plusieurs scénarios de tarification. Cela nous permettra d’avoir un modèle adapté à différents scénarios : pour les familles, pour les personnes seules et pour les aînés de 55 ans et plus. Dans la grande majorité des cas, le prix d’entrée total sera moins cher qu’en 2020 », explique le maire Jean Lamarche.

Pour un accès à l’île Saint-Quentin autrement qu’en voiture, on parle d’un tarif d’entrée de 2$ ou moins. Un tarif de stationnement de 7$ sera cependant imposé pour les voitures qui voudront entrer sur le site. Une réduction est prévue pour les véhicules munis d’une plaque d’immatriculation verte, soit pour les véhicules électriques. Par contre, il n’y est pas prévu, pour le montant, d’installer des bornes de recharge dans le stationnement. Les seules bornes de recharge prévues sont sur le site de la marina.

« L’objectif est de favoriser le transport en commun et les modes de transport alternatifs pour se rendre à l’île « , rappelle M. Lamarche.

Pour l’instant, cette révision des tarifs s’appliquerait uniquement à la saison estivale.  » À date, on aime bien la gratuité en hiver « , laisse entendre le maire lorsqu’il est questionné sur la volonté de la Ville d’appliquer ces nouveaux tarifs sur l’année complète.

Une présentation à huis clos

La transparence du conseil municipal est revenue dans les discussions lors de la séance de travail des élus, en prémisse de la séance publique du conseil de ville.

Le ton a monté autour de la table des discussions lorsque des élus ont constaté que les informations en lien avec les modifications à la tarification des services de l’île Saint-Quentin seraient discutées en huis clos plutôt qu’en séance de travail devant les journalistes lorsque le maire a évoqué que c’était pour que la direction des communications de la Ville puisse planifier la communication des informations à la population.

« La raison énoncée pour que cette présentation soit faite en huis clos est totalement inacceptable, dénonce Luc Tremblay, conseiller dans le district de Châteaudun. On veut être plus transparent, mais là, on nous dit que c’est juste pour aider les communications pour qu’ils fassent une meilleure communication. « 

 » Je comprends la ligne des communications, mais c’est plus important que les citoyens sachent où l’on s’en va et que les journalistes puissent assister au débat entre nous sur cette question », a relancé Pierre-Luc Fortin, conseiller dans le district des Estacades.

Cette présentation faite par un fonctionnaire  de la Ville a dû être tenue en huis clos pour des questions de délai, a-t-il ensuite été précisé. Normalement, le débat aurait été fait dans l’un des comités de la Ville, mais en raison des délais et des étapes à suivre avant que le règlement n’entre en vigueur, il fallait que la présentation se fasse mardi.

Différents conseillers municipaux ont profité de l’occasion pour rappeler qu’un débat portant sur la transparence devrait être tenu éventuellement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires