Une féérie dans les jardins du Sanctuaire

Une féérie dans les jardins du Sanctuaire

Plus de 20 000 lumières ont illuminé les jardins du Sanctuaire durant la 15e édition de Noël en lumière

Crédit photo : Photo Marianne Côté

ÉVÉNEMENT. La semaine dernière, sept employés de la firme Noctura étaient à pied d’œuvre pour installer les (très très) nombreuses lumières qui illumineront les jardins à compter du 8 décembre. Au moment de l’entrevue jeudi dernier, l’équipe procédait à la finition.

Miriam Bard-Dumont et Dave Massicotte, respectivement présidente et directeur de création chez Noctura

«Depuis les premières discussions qu’on a eues avec l’équipe du Sanctuaire, il était très important d’aller vers l’introspection dans notre concept et de respecter le lieux. Je viens du Cap-de-la-Madeleine et, pour moi, le site veut dire beaucoup de choses. Dans notre ligne directrice, on reste donc dans la sobriété, avec des lumières blanches et bleu pâle. Ce sera un parcours de contemplation», explique Dave Massicotte, directeur de création chez Noctura.

Une trame sonore douce et ambiante, ponctuée de quelques lignes mélodiques de piano, accompagne également les visiteurs dès l’entrée du parcours.

Cinq zones précises ont été définies. Le parcours commence avec le tunnel «La belle étoile» qui consiste en un tunnel étoilé et lumineux. «On conserve l’éclairage du pont des chapelets comme les autres années, car il était déjà magnifique. Le tunnel qui suit se veut un beau wow pour commencer le parcours. Le tunnel est suivi d’une zone de transition menant ensuite à la forêt divine, au tombeau», détaille M. Massicotte.

De petits arbres blancs et lumineux ont été parsemés dans cette zone. Tout près, le rocher constitue la zone suivante, intitulée «Les météores». Cet espace mise davantage sur le mouvement de la lumière grâce à des étoiles disposées sur le rocher qui ont des tiges animées.

L’équipe de Noctura n’avait d’ailleurs pas prévu utiliser le rocher, mais une inspiration de dernière minute, une fois sur les lieux, a fait changer les plans, surtout qu’une prise de courant était disponible à cet endroit.

«Parfois, on peut créer quelques choses de magique en utilisant l’infrastructure en place, en la bonifiant et en l’éclairant comme il faut. Ça peut faire toute une différence, surtout sur un terrain comme les jardins du Sanctuaire: il y a tellement de belles choses à mettre en valeur», note Miriam Bard-Dumont, présidente de Noctura.

L’autre zone consiste en un répit étoilé.

Il y a même un espace avec un feu pour se reposer.

«Il y aura un foyer avec des chaises pour se reposer. Une panoplie de projecteurs a été installée à cet endroit. On voit des centaines d’étoiles se promener partout. J’espère que les visiteurs prendront du temps pour s’y reposer et qu’ils apprécieront l’ambiance. Je pense que ça touchera l’imaginaire de tous», ajoute Dave Massicotte.

Le parcours se conclut avec un photomaton campé dans un décor lumineux. Les gens auront aussi l’opportunité d’écrire un vœu de Noël ou un souhait pour un proche ou pour eux-mêmes et le déposer dans une grande jarre à souhaits.

Poster un Commentaire

avatar