Développement dans le « boisé Masse » : des citoyens préoccupés par l’aspect environnemental

Par Audrey Leblanc
Développement dans le « boisé Masse » : des citoyens préoccupés par l’aspect environnemental
Lors de la soirée d'information et de consultation citoyenne quant à l'avenir du "boisé Masse". (Photo : (Photo - Audrey Leblanc))

Dans le cadre d’une soirée d’information et de consultation citoyenne tenue ce mercredi soir (19 octobre), des résidents du secteur Saint-Louis-de-France ont soulevé plusieurs inquiétudes et préoccupations en ce qui concerne l’avenir du « boisé Masse ». C’est que la Ville a autorisé, en 2020, un changement de zonage permettant un développement résidentiel à cet endroit. Bon nombre de citoyens préféreraient grandement conserver le boisé dans son état actuel pour des raisons environnementales. 

Parmi les arguments énoncés, il a notamment été question de lutte aux îlots de chaleur, de rétention d’eau pluviale ainsi que de protection d’arbres matures et sains. Il s’agit d’un endroit fréquenté par plusieurs personnes et apprécié pour sa quiétude.

Les citoyens présents ont exprimé leur mécontentement quant au processus de changement de zonage, précisant que celui-ci a été fait durant la pandémie. 

« On a l’impression de s’être fait passer une p’tite vite », a lancé une citoyenne. « En pleine crise sanitaire, les gens avaient la tête ailleurs et le processus s’est fait en ligne. Ça ne donne pas vraiment de chance », a déploré quelqu’un d’autre.

Bien que la majorité des gens présents s’opposent à un développement dans le boisé, une personne a pris la parole pour faire valoir que le développement de cette zone pourrait être une solution au manque de logements et à la difficulté d’acquérir une maison. 

Rappelons que le boisé dont il est question est situé près du chemin Masse et du secteur Terrasse des Capitales. Pour le moment, aucun projet de développement n’a été présenté à la Ville, mais le nouveau zonage permet la construction de maisons unifamiliales. Actuellement, ce sont quatre propriétaires qui détiennent les quatre lots concernés par le changement de zonage.

« C’est voué à être développé et c’est pour cette raison que je suis ici ce soir, pour vous entendre avant que cela le soit », a précisé la conseillère municipale du secteur, Geneviève Auclair, qui a organisé la soirée. 

Celle-ci a d’ailleurs rappelé que l’objectif de la rencontre était d’entendre les inquiétudes et les recommandations des citoyens afin que celles-ci soient prises en compte lorsqu’un projet de développement sera soumis pour approbation à la Ville. 

Lors de la rencontre citoyenne, la conseillère municipale était accompagnée de Sylvain Gariépy de l’Ordre des urbanistes du Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires