À la demande d’élèves du secondaire, elle écrit une suite à son roman

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
À la demande d’élèves du secondaire, elle écrit une suite à son roman
Christiane Dupont-Champagne (Photo : Marie-Eve Alarie)

Il n’était pas prévu que l’été de découvertes de Rachel en Afrique connaisse une suite. L’autrice Christiane Dupont-Champagne croyait avoir mis le point final à l’histoire de l’adolescente. Mais l’idée d’une suite a surgi lorsque des élèves, qui devaient lire Un séjour inopiné dans le cadre d’un cours, lui en ont fait la demande.

«Je me rends compte qu’Un séjour inopiné a été bien reçu chez les élèves du secondaire parce que faire une suite n’était absolument pas prévu! Pour moi, c’était fini. Ce sont les élèves de secondaire 1, en 2017, qui m’ont demandé si j’allais écrire une suite. Je n’avais rien de prévu et ils en étaient déçus, raconte Christiane Dupont-Champagne. Ça m’a un peu stimulée et je leur ai demandé ce qu’ils souhaiteraient comme histoire. Ils ne voulaient pas que Rachel retourne en Afrique, mais qu’elle découvre plutôt d’autres endroits, et ils souhaitaient revoir les mêmes personnages.»

N’ayant aucun engagement avec l’éditrice pour une suite, la Nicolétaine d’origine a laissé mijoter le tout dans sa tête. Une occasion s’est présentée quand la maison d’édition devait retourner en impression pour Un séjour inopiné, une belle opportunité de jumeler les deux romans en un seul ouvrage. Puis, durant l’été, elle a esquissé un plan de l’histoire.

Résultat: le roman jeunesse Les étés de Rachel entraîne le lecteur à la fois en Europe et au Québec dans une épopée haletante de plusieurs étés remplis de rebondissements.

On renoue avec Rachel qui vient de terminer une première année au collégial et qui tombe en amour avec le beau Édouard. C’est d’ailleurs un chagrin d’amour qui la pousse à prendre l’avion pour retrouver ses amis Astrid et Mustapha en Europe, où elle passera notamment par Caen et Milan.

«J’ai décidé de faire évoluer rapidement l’histoire pour mener Rachel à l’âge adulte à la toute fin. Son départ vers l’Europe marque un tournant dans sa vie de jeune adulte. Voyager, c’est à la foi la découverte de soi, la confrontation entre ce qu’on connaît et ce qu’on ne connaît pas, tout en se respectant. Ça demande une grande ouverture d’esprit et c’est formateur. Je voulais particulièrement souligner cet aspect. Pour Rachel, cette étape de réflexion lui permet de poser son geste final à la fin du roman», fait remarquer Christiane Dupont-Champagne.

Au fil des pages, elle évoque aussi l’amour toxique, cet amour qui n’est jamais là et qui fait souffrir, une idée qu’elle désirait amener dans ce deuxième tome parsemé de touches d’humour ici et là.

Bien que le récit ne soit pas autobiographique, Rachel marche tout de même dans les pas de l’autrice au gré des voyages qu’elle a faits dans sa jeunesse, que ce soit en Afrique, en Europe ou aux quatre coins du Québec.

Un point final?

Les étés de Rachel devrait être le dernier tome des aventures de Rachel. Devrait, car la Trifluvienne préfère dire qu’«il ne faut jamais dire jamais», mais Christiane Dupont-Champagne admet qu’elle s’est coupé l’herbe sous le pied en amenant sa protagoniste aux portes de l’âge adulte.

«C’est un livre jeunesse qui se termine lorsqu’elle est à l’université. Ce serait difficile de la faire évoluer davantage dans le contexte d’un livre jeunesse. Je pense être obligée de dire que c’est le point final», convient-elle.

Mais elle hésite à fermer la porte complètement. C’est qu’on s’attache aux personnages que l’on crée.

«Cette fille [Rachel] m’a habitée longtemps. Je voulais lui faire vivre mes expériences de voyage, montrer que ça nous enrichit et que ça nous permet de s’ouvrir au monde, de ne pas avoir peur des autres. (…) Je voulais que Rachel soit un modèle pour les adolescents. De mon côté, je suis fière des touches d’humour que j’ai pu glisser dans ce deuxième tome. Je pense qu’un peu plus d’humour ferait du bien à la jeunesse d’aujourd’hui», conclut-elle.

Le roman jeunesse Les étés de Rachel, qui inclut aussi Un séjour inopiné, est disponible dans les librairies.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de