Jour 2 du repêchage LHJMQ: Isaac Ménard et Jacob Lafontaine à Shawinigan

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Jour 2 du repêchage LHJMQ: Isaac Ménard et Jacob Lafontaine à Shawinigan

La deuxième journée du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) s’est amorcée dès 9h en ce qui a trait aux rondes 2 à 14. Plusieurs Trifluviens espéraient trouver preneur avec une formation junior.

Shawinigan reprenait le micro au 54e échelon, mais a décidé de transiger pour s’avancer au 49e rang. Ils ont sélectionné le défenseur Isaac Ménard, des Estacades de Trois-Rivières, qui était répertorié au 31e rang. Cependant, le jeune Ménard avait signalé aux équipes de la LHJMQ ses intentions d’aller vers les États-Unis. Voilà un dossier qui sera intéressant à suivre. Le produit du Séminaire Saint-Joseph a amassé 13 points en 42 matchs à sa première saison Midget AAA.

«Il est encore trop tôt pour dire où je vais évoluer, par contre, je suis vraiment content d’avoir été sélectionné par les Cataractes. Nous allons en discuter en famille!», a-t-il confié.

Jacob Lafontaine

En 4e ronde (65e), les Cats ont à nouveau pigé dans la cour des Estacades en repêchant l’attaquant Jacob Lafontaine (répertorié 76e). Le Trifluvien a obtenu 12 points en 30 matchs de saison régulière, avant d’en ajouter 2 en 5 matchs de séries éliminatoires.

«Je suis très heureux d’avoir été sélectionné par une aussi belle organisation. Depuis que je suis tout petit, ce sont eux qui m’inspirent. J’ai même eu la chance de porter leurs couleurs au Tournoi international Pee-Wee de Québec», a témoigné le jeune homme.

Au 72e échelon, Gatineau y est allé pour Lucas Boisvert, de Trois-Rivières, répertorié comme 88e espoir. Le défenseur des Estacades fera donc partie de cette grande reconstruction des Olympiques, eux qui ont repêché quatre joueurs lors des huit premières sélections.

Un autre Trifluvien ne s’éloignera pas trop de sa région natale. En effet, Alexandre Nadeau (5e ronde/93e), des Estacades de Trois-Rivières, poursuivra sa carrière avec les Tigres de Victoriaville.

Les Cats parlaient ensuite aux 88e, 96e et 101e rangs. Ils ont ajouté l’ailier droit Drew MacIntyre, le centre Matthew Maltais et le gardien de but Philippe Bourdages.

Du côté de la Rive-Sud, Trystan-Félix Tremblay, de Saint-Grégoire (84e espoir), aura lui aussi la chance de faire partie de cette grande reconstruction des Olympiques, eux qui ont repêché quatre joueurs lors des huit premières sélections. Tremblay est sorti en 6e ronde, 108e au total. Quelques instants plus tard, le Shawiniganais Jacob Lefebvre le rejoignait (145e rang).

Entre temps, le défenseur de Trois-Rivières, Vincent Deschênes, prenait la direction de Baie-Comeau (116e), tandis que le défenseur Charles Poirier (131e) et le centre Alexandre Pouliot (137e) rejoignaient les Cats. De son côté, l’ailier gauche Charles Juneau (141e/Estacades) se retrouvait à Blainville-Boisbriand.

Répertorié pour les rondes 6 à 8, Jason Desruisseaux (Estacades) est finalement sorti au 12e tour, étant sélectionné par les Foreurs de Val-d’Or.

9e tour : 155e : Shawinigan Charles-Olivier Villeneuve (Ailier gauche)

10e tour : 173e : Shawinigan Marek Doucet (Centre)

11e tour : 191e : Shawinigan Philippe Richard (Défenseur)

12e tour : 211e : Victoriaville Antoine Julien (Ailier gauche/Séminaire Saint-Joseph)

13e tour : 227e : Shawinigan Mathis Meilleur (Défenseur)

13e tour : 231e : Shawinigan Olivier Brosseau (Défenseur)

14e tour : 245e : Shawinigan Mikka Kelechian (Centre)

14e tour : 249e : Shawinigan Whilem Côté (Ailier gauche)

Pour consulter les résultats du repêchage, visitez le https://lhjmq.qc.ca/draft

EN RAPPEL…

Le capitaine des Estacades de Trois-Rivières (Midget AAA), Tristan Luneau, était le grand favori pour sortir au tout premier rang total du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Et bien c’est sur lui que les Olympiques de Gatineau ont jeté leur dévolu.

Pas surprenant pour le jeune défenseur qui avait fait ses débuts dans le circuit Midget AAA à l’âge de 14 ans, ce qui est plutôt rare. Il a été présenté par Maxime Talbot, accompagné de l’entraîneur-chef et du directeur général des Olympiques de Gatineau, Louis Robitaille. C’est la première fois qu’un défenseur est choisi au tout premier rang au total depuis Luke Green (Sea Dogs de Saint John) en 2014.

Le jeune Luneau a récolté 30 points en 37 parties à sa deuxième campagne, terminant au 3e rang des pointeurs de l’équipe derrière Thomas Pichette (40 pts) et Isaac Lambert (36 pts). Il a par la suite ajouté cinq points en autant de rencontres en séries éliminatoires.

Les Olympiques avaient la main heureuse ce soir, eux qui repêchaient 1er, 2e et 4e. Au 2e rang, ils ont ajouté l’attaquant Antonin Verreault (répertorié 2e espoir) des Vikings de Saint-Eustache (Midget AAA), tandis que le joueur de centre qui évoluait à Moncton (Midget AAA), Samuel Savoie, devenait leur choix de 4e tour. Le troisième choix total appartenait au Sea Dogs de Saint John. Ils ont sélectionné le joueur de centre du McDonald’s d’Halifax (Midget AAA), Leighton Carruthers (11e espoir). Evan Nause s’est ensuite retrouvé avec les Remparts de Québec (5e).

Dur à dire si les Cataractes de Shawinigan avaient les yeux rivés sur le gardien de but natif de Shawinigan, Vincent Filion, mais ce dernier est sorti au 6e rang, sélectionné par les Foreurs de Val-d’Or. Le produit des Estacades de Trois-Rivières (Midget AAA) a connu une saison de rêve de la cage des siens en maintenant un taux d’efficacité à .928 et une moyenne de buts alloués à 2,07.

Victoriaville a enchaîné avec le défenseur Pierre-Olivier Roy (Lévis/Midget AAA), tandis que les Foreurs de Val-d’Or échangeaient le 8e choix total (en plus du 5e choix 2020 (87e), Mathis Cloutier et d’un choix de 2e ronde 2020) aux Wildcats de Moncton en échange de Jakob Pelletier et d’un 4e choix 2020. Moncton échangeait ensuite ce choix (8e au total) à Gatineau contre le 1er choix 2020 (13e au total), un 2e choix 2020 (23e) et un choix de 3e ronde 2022. Gatineau prenait alors la parole pour une 4e fois en huit occasions, ajoutant le défenseur Noah Warren des Riverains du Collège Charles-Lemoyne (Midget AAA).

Les Cataractes de Shawinigan parlaient au 9e échelon et le directeur général, Martin Mondou, y est allé avec le défenseur Michael Mastrodomenico, de la formation Laval-Montréal (Midget AAA). Celui qui vient d’avoir 16 ans mesure 6’ et pèse 183 lbs. En saison régulière, il a totalisé 17 points en 42 matchs, et maintenant un différentiel de +6. Il a ajouté 3 passes en 5 matchs de séries éliminatoires. Il était répertorié comme deuxième espoir chez les défenseurs, derrière Luneau.

«On est très content. Jamais, dans aucun de nos scénarios, au rang où l’on repêchait, que Michael aurait été disponible. On avait besoin d’un défenseur de ce style-là. C’est un vrai quart-arrière!», a confié le directeur général adjoint et recruteur-chef, Mario Carrière.

«Il patine bien, il a un bon sens du hockey et il a un très bon lancer. Défensivement, il fait très bien aussi, mais c’est surtout son côté offensif que nous sommes allés chercher. C’était un no brainer pour nous s’il était là au 9e tour. Michael veut un perfect fit au niveau hockey, et il tombe à un bon endroit. Ses parents veulent qu’on s’occupe bien de ses études, mais dans ce sens-là, on a toujours été capable de bien encadrer nos jeunes à l’école, que ce soit francophone ou anglophone.»

Luneau très heureux

Le défenseur droitier surdoué a toujours considéré les deux options, soit celle d’évoluer au sein du circuit Courteau et celle de poursuivre sa carrière en sol américain. Il n’a pas caché que dans son cœur, la «LHJMQ était quelque chose de gros», une ligue qu’il suit depuis son tout jeune âge. Il a laissé entendre qu’il devait mettre ses sentiments de côté afin de prendre une décision réfléchie. «Je pense avoir faire le bon choix», a-t-il dit.

Sa rencontre avec le personnel hockey des Olympiques a joué un rôle majeur dans sa décision. «Ça a cliqué avec le coaching staff, a-t-il lancé. Moi et Louis Robitaille, nous partageons les mêmes valeurs. C’est un gars passionné.»

Luneau est excité à l’idée de participer à la relance de la formation. Cette dernière a réclamé pas moins de quatre espoirs dans les huit premiers à la séance de sélection. Elle aligne déjà plusieurs jeunes joueurs de qualité. Elle représente assurément l’avenir au sein de la ligue.

L’ancien défenseur des Estacades de Trois-Rivières espère avoir un impact immédiat avec les Olympiques, ce qui devrait être le cas, selon les hommes de hockey consultés.

Ces derniers considéraient qu’il était dans une classe à part au repêchage. Il était de loin le meilleur espoir. En plus de bénéficier d’un gabarit imposant, il est mobile, efficace dans les deux sens de la patinoire. Il anticipe bien le jeu et ne tarde pas à relancer l’attaque. C’est également un jeune reconnu pour son leadership et il excelle sur les bancs d’école.

Tristan Luneau est le premier patineur de la région des Bois-Francs à être réclamé au tout premier rang au total de la séance de la sélection de la LHJMQ. «C’est exceptionnel. C’est un honneur d’être le premier des Bois-Francs», a-t-il exprimé.

Les attentes à son endroit sont évidemment excessivement élevées. Le principal intéressé est conscient que son rang de sélection vient avec une pression supplémentaire. Il est visiblement prêt à faire face à la musique. Il a d’ailleurs avancé que tout athlète doit être capable de composer avec la pression.

Et le joueur qu’il apprécie et qu’il tente de reproduire dans la Ligue nationale de hockey est le défenseur Drew Doughty, des Kings de Los Angeles. «Nous portons maintenant les mêmes couleurs», a souri Tristan Luneau. Ce qu’il aime particulièrement de Doughty, c’est son esprit compétitif et le fait qu’il puisse joueur dans toutes les situations.

-Avec la collaboration de Ghislain Chauvette

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de