5 conseils pour choisir sa clôture

5 conseils pour choisir sa clôture

Si, il y a quelques années, choisir une clôture était un jeu d’enfants, les possibilités se sont depuis multipliées. Il existe maintenant une multitude d’options et de variables à prendre en compte dans votre décision ! Pour vous aider à faire un choix éclairé, nous vous donnons 5 conseils pour que votre clôture corresponde en tous points à vos besoins.

1.   Toujours s’informer sur la réglementation

Vous l’avez peut-être remarqué si vous avez déjà déménagé, mais d’une municipalité à l’autre, les règles changent. Ça concerne autant les rénovations, l’obtention des permis et l’installation d’un abri tempo que votre future clôture. Eh oui ! Certaines villes imposent des limites sur la hauteur de la clôture, selon qu’elle est située en façade, sur les côtés ou à l’arrière de la propriété. Souvent, les municipalités ajoutent aussi des règles quant aux distances à respecter entre la clôture et le bord du terrain. Il vaut donc mieux s’informer à priori, afin d’éviter de devoir recommencer tout le travail… ou de recevoir une amende !

2.   En parler avec les voisins !

La communication est la clé d’une bonne relation de couple, d’amitié… et de voisinage. Aimeriez-vous que votre voisin décide d’installer une clôture mitoyenne sans vous en faire part ? Probablement pas. Évitez les chicanes de voisinage et discutez avec vos voisins de votre projet. Et, surtout, assurez-vous de respecter les limites de votre terrain ! Votre certificat de localisation vous sera alors bien utile…

3.   Bien évaluer votre budget

Vous aimeriez une clôture en bois ou en fer forgé ? Ce sont certes des matériaux très prisés, mais ils sont aussi plutôt dispendieux ou nécessitent des dépenses d’entretien considérables. Avant d’arrêter votre choix sur un matériau, posez-vous quelques questions : quel est votre budget ? Quelle fonction remplira votre clôture ? Y a-t-il des critères esthétiques à prendre en compte dans votre décision ? Sachez que chaque type de clôture possède ses qualités et ses défauts. Peut-être voudrez-vous considérer une clôture mixte pour économiser (avec un côté en fer forgé ou en verre, par exemple, et les autres en clôture Frost pour diminuer les coûts).

4.   Considérer le type de sol dans le choix d’une méthode d’ancrage

Vous avez choisi le matériau et vous êtes prêt à installer votre clôture. Minute, papillon ! Avez-vous pris le temps d’examiner votre sol ? Tous les sols ne possèdent pas la même composition, et l’installation de votre clôture dépendra de celle-ci (du moins, si vous voulez que votre clôture soit stable). On ne pose pas une clôture de la même manière si le terrain est argileux, sablonneux ou rocailleux…

5.   Ne pas négliger Dame Nature !

De la même manière que votre sol, vous devez considérer les conditions météorologiques de l’endroit où vous vous trouvez. Par exemple, si votre terrain est soumis à de grands vents, l’ancrage des poteaux dans le sol devra être beaucoup plus résistant ; certains matériaux, comme les palissades, ont également comme particularité une résistance moindre aux rafales, lorsque le temps est venteux. Considérez donc cet aspect dans votre choix final !

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de