4,1 M$ investis pour relancer l’économie trifluvienne

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
4,1 M$ investis pour relancer l’économie trifluvienne
IDE Trois-Rivières. (Photo : Marie-Ève Alarie)

À ce jour, une somme de 4,1 millions de dollars a été accordée en aide financière à 150 entreprises locales pour les aider à rebondir face à la crise économique causée par la COVID-19.

Ce montant provient d’une enveloppe de 7,6 M$ mise en place par Innovation et Développement économique (IDE) Trois-Rivières, la Ville de Trois-Rivières et leurs partenaires.

Au plus fort de la crise, IDE Trois-Rivières a contacté 200 entreprises afin de mesurer l’impact économique. «C’est du jamais vu. On n’a jamais connu une crise économique aussi brutale. Le taux de chômage est passé de 4,6 % à 13 % en quatre mois, mentionne le directeur général d’IDE, Mario De Tilly. Les chiffres démontrent une reprise depuis cet été, mais avec la deuxième vague, il y aura vraisemblablement une baisse en septembre et octobre. Reste à voir à quel point cette baisse sera marquée.»

Depuis le début de la crise, IDE Trois-Rivières a fait près de 800 interventions auprès des entreprises locales. «Il y a un rattrapage technologique à faire. Déjà, plus de 40 entreprises sont en processus de numérisation, appuyées par nos divers programmes», soutient M. De Tilly.

«Les secteurs les plus touchés sont ceux de la restauration et de l’hébergement, ajoute ce dernier. Il faut aussi prévoir que les entreprises vont réduire leurs espaces de bureaux. C’est déjà commencé avec le télétravail. Il y aura assurément de grandes surfaces vacantes. Les défis de l’industrie immobilière sont grands et on devra travailler à attirer des entreprises.»

À cette période de l’année, Trois-Rivières accueille généralement plusieurs touristes d’affaires. De gros congrès nationaux ont dû être annulés, dont celui de la Sûreté du Québec. «On était en train de se positionner avec le CECi, mais cette industrie a été frappée de plein fouet. Les préoccupations de ce secteur sont énormes et on travaille à la relance.»

Par ailleurs, IDE Trois-Rivières a été contraint de mettre de côté son plan d’accélération économique 2020-2025 et de revoir son budget afin de dégager des sommes conséquentes pour investir dans l’économie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires