3,2 M$ à l’UQTR pour soutenir une quinzaine de chercheurs

Par Audrey Leblanc
3,2 M$ à l’UQTR pour soutenir une quinzaine de chercheurs
UQTR (Photo : (Photo - archives))

Le gouvernement du Canada annonce des investissements de plus de 635 millions de dollars en science, en recherche et en génie pour soutenir plus de 4 800 chercheurs à travers le pays. De ce montant, plus de 3,2 M$ sont destinés à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) pour financer les travaux d’une quinzaine de chercheurs.

La professeure Mathilde Jean-St-Laurent reçoit notamment une subvention de 135 000 $ pour poursuivre ses recherches exploratoires sur la robustesse des matériaux composites. Ultimement, les résultats obtenus permettront de développer des structures mieux adaptées à leur environnement d’utilisation.

« La structure de matériaux composites est à la fois très légère et très rigide, ce qui en fait une structure de choix pour de nombreuses applications, notamment dans le domaine naval, spatial, en aviation et pour les éoliennes », indique la chercheuse.  

Dans le cadre de ses travaux, les matériaux composites seront soumis à des variations de température. Ainsi, Mme Jean-St-Laurent sera en mesure de mieux comprendre les phénomènes physiques qui affectent la structure. « La température affecte le comportement mécanique des matériaux composites, explique-t-elle. Par exemple, les impacts ne sont pas les mêmes sur un avion au sol et un avion en vol. Même chose pour une éolienne à travers les saisons. »

L’argent destiné aux chercheurs de l’UQTR financera également plusieurs autres travaux de recherche, notamment sur les troubles alimentaires et sur la délinquance sexuelle. À ce sujet, la professeure Julie Carpentier tentera d’avoir une meilleure compréhension des individus qui commettent des crimes à caractère sexuel.

À travers le pays, le financement accordé par le gouvernement fédéral appuiera plus de 3 400 titulaires de subventions nouvelles et existantes, 1 315 projets de recherche et 156 chaires de recherche nouvelles ou existantes dans 36 établissements. Les projets soutenus abordent divers thèmes, dont la pandémie, la réconciliation avec les peuples autochtones, la médecine de précision, la santé des femmes, la physique des particules, les changements climatiques et la douleur chronique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires