28 août 1937 – Toyota débute sa production automobile

Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
28 août 1937 – Toyota débute sa production automobile

C’est le 28 août 1937 que Toyota a officiellement commencé la production de sa première automobile. L’idée d’implanter une division automobile avant été mise sur pied en 1933. Auparavant, le fondateur de la marque Sakichi Toyoda a inventé le métier à tisser automatisé et est considéré comme le père de la révolution industrielle au Japon. Il obtient le brevet pour son invention en 1891 à l’âge de 24 ans et fonda Toyota Industries co. C’est le fils de Sakichi, Kichiro qui va prendre la relève de la compagnie et fonder en 1937 la division automobile de Toyota. Pourquoi Toyota et non Toyoda. Écrire le mot Toyoda en japonais calligraphique demande 10 coups de pinceau alors que d’écrire Toyota en demande seulement huit, un chiffre chanceux pour les Japonais. Le père fondateur a également mis sur pied la méthode des 5 pourquoi comme méthode pour régler les problèmes dans ses usines de métiers à tisser. Lorsqu’un problème survient, il faut demander pourquoi 5 fois pour trouver la source du problème. Une fois la source trouvée, il faut trouver une solution à la source du problème. Cette méthode fait encore partie de la philosophie de travail de Toyota aujourd’hui pour améliorer la qualité et réduire les coûts. Après avoir obtenu son brevet, Sakichi Toyoda a vendu des droits à plusieurs grands manufacturiers à travers le monde et amassé assez d’argent pour avoir un bas de laine confortable. C’est le fils de Sakichi, Kiichiro qui va mettre sur pied en 1933 une division automobile à la compagnie qui porte maintenant le nom de Automatic Weaving Factory car Toyota. C’est finalement le 27 août 1937 que la compagnie se lance à plein dans la fabrication automobile et renomme la marque Toyota Motor Corporation comme on la connaît encore aujourd’hui. Dès 1933, la compagnie commence à produire des prototypes de voitures et de camion. C’est toutefois uniquement en 1936 que la première voiture, la Toyoda AA voient le jour. Comme Henry Ford avant lui et William Durant avec Chevrolet, cette petite voiture se voulait une voiture accessible pour le japonais moyen. Comme bien d’autres compagnies automobiles, la 2e guerre mondiale est venue mettre un frein à la production automobile. La production recommence après la guerre et les Japonais qui ont appris à connaître les Jeeps avant la guerre se montrent très intéressés par ce genre de véhicule. Dès 1950, Toyota va fabriquer le Land Cruiser, le plus vieux véhicule de la marque toujours en production aujourd’hui.

Toutefois, le Japon est dévasté par la guerre et les ventes ne sont pas bonnes. Kiichiro Toyoda quitte la présidence de la compagnie en 1952. Il meurt cinq ans plus tard et laisse la gouverne de la marque à son cousin Eiji Toyoda qui sera celui qui va assurer la pérennité de la marque en faisant connaître le nom Toyota partout dans le monde. Eiji assure la présidence de la marque de 1967 à 1982. C’est aussi Eiji qui verra à la mise sur pied de la division Lexus en 1987. C’est aussi Eiji qui verra au développement et à la commercialisation de la Corolla en 1966, voiture qui détient aujourd’hui le titre de véhicule le plus vendu sur la planète avec plus de 40 millions de vente depuis 50 ans. Après que d’autres membres de la famille Toyoda se soient succédé à la présidence de la compagnie, c’est aujourd’hui l’arrière-petit-fils du fondateur Akio Toyoda qui assume le poste de président depuis 2009. Depuis 2007, Toyota règne presque sans partage à la tête des plus grands producteurs automobiles de la planète. Elle a perdu ce rang dominant depuis cette époque une fois aux mains de GM et cette année par moins de 100 000 unités aux mains de Volkswagen.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de