Corporation des Événements: 273 000$ pour bonifier l’expérience des visiteurs

Corporation des Événements: 273 000$ pour bonifier l’expérience des visiteurs

Steve Dubé, directeur général de la Corporation des Événements de Trois-Rivières.

Crédit photo : Photo Marie-Eve Alarie

TROIS-RIVIÈRES. La Corporation des Événements de Trois-Rivières pourra aller de l’avant avec plusieurs projets grâce à une aide financière de 273 000$ accordée par le ministère du Tourisme.

De ce montant, 180 000$ seront consacrés à l’Amphithéâtre Cogeco pour diversifier ses projets et, ainsi, attirer son lot de touristes.

«Les gens vivront une toute nouvelle expérience, promet Steve Dubé, directeur général de la Corporation des Événements de Trois-Rivières. Des tours lumineuses LED sont installées sur la rue des Forges pour informer les gens que le Cirque du Soleil est en ville, pour que les gens sentent la présence du Cirque. Notre objectif, c’est que les gens soient plongés dans une atmosphère festive dès qu’ils mettent les pieds au centre-ville.»

Les projets sont répartis en deux phases. La première phase prévoyait l’installation des tours lumineuses, ainsi que la mise en place de l’Espace Marmen, qui a été inauguré récemment. Dès l’année prochaine, les tours lumineuses prendront vie dans le cadre d’un circuit rythmique dont les détails seront dévoilés ultérieurement.

Dans le cadre de la seconde phase de développement, on parle également de projections sur le mobilier urbain de l’Amphithéâtre Cogeco. La Corporation des Événements ira sous peu en appel d’offres pour développer ce projet.

Un spectacle après le spectacle

L’Espace Marmen sera davantage animé dès mercredi prochain, tandis qu’un spectacle sera présenté après les représentations de «Juste une p’tite nuite – Hommage aux Colocs» du Cirque du Soleil.

La direction artistique du spectacle d’une heure intitulé Percussions de ruelle sera l’œuvre du Trifluvien Christian Laflamme.

«On a observé, par les années passées, que le gens n’avaient pas envie de quitter le site immédiatement après le spectacle du Cirque. Le site est beau et accueillant. On veut faire durer le moment avec ce spectacle après le spectacle, question de terminer la soirée en beauté. Ça devrait aussi permettre une sortie du site plus fluide», précise M. Dubé.

Vers une scène mobile

L’aide financière annoncée aujourd’hui servira aussi à la transformation d’un véhicule en scène mobile qui sera ensuite utilisée pour faire la promotion des événements de la Corporation des Événements à travers la ville, mais aussi ailleurs au Québec.

«Ce sera extrêmement plaisant pour nous de prendre cette scène et de lui donner vie de cette façon. Tous les éléments techniques seront inclus dans ce véhicule. Ce sera aussi très intimiste et près des gens», indique Steve Dubé.

Faire évoluer les Délices d’automne

Délices d’automne

Les autres 92 000$ vont aux Délices d’automne et permettront d’acquérir divers équipements, tels que des chapiteaux, des écrans géants, des structures pour le nouvel espace de détente, ainsi que l’équipement ayant permis la réalisation de jardins urbains.

D’ailleurs, sans cette aide financière, l’événement n’aurait pas pu bénéficier d’un deuxième souffle, affirme Steve Dubé.

«Ce montant était nécessaire pour donner une deuxième souffle à l’événement. C’est la cinquième année qu’on en a la gestion et c’est en progression depuis le début, soutient-il. C’est important de renouveler l’événement et les infrastructures, et de remodeler le site pour que les visiteurs constatent des changements. Ça nous permet, notamment, de commencer à planifier la 20e édition de l’événement. Tout ça était nécessaire pour le développement des Délices d’automne.»

L’aide financière découle du Programme de soutien aux stratégies de développement touristique et du Programme d’aide financière aux festivals et aux événements touristiques.

Poster un Commentaire

avatar