La fabrication d’un abri de jardin

Par Kim Simard
La fabrication d’un abri de jardin

Vous souhaitez ajouter du cachet à la cour arrière de votre demeure. Vous croyez qu’un abri de jardinserait une bonne solution d’autant plus que ce n’est pas seulement esthétique, mais particulièrement pratique durant les quatre saisons de l’année. Toutefois, vous ne souhaitez pas vous procurer un de ces abris disponibles en magasin; vous préféreriez le construire vous-même!

Le plan

Avant d’entreprendre des travaux, il faut toujours dresser un plan clair de nos besoins et nos objectifs. En premier lieu, vous devez déterminer le lieu où vous installerez l’abri de jardin et prendre les mesures nécessaires. Ainsi, vous pourrez déterminer la quantité de matériaux que vous aurez besoin de vous procurer.

La fondation

La remise doit être construite sur une base plane et de niveau afin de permettre une bonne évacuation de l’eau. Une des options les plus simples et économiques est la fondation en blocs de béton déposée directement sur un lit de gravier. Pour celle-ci, vous aurez évidemment besoin de blocs de béton ainsi que de solives de 2″ x 6″ que vous déposerez sur chaque rangée de blocs de béton de façon à former un cadre.

Le plancher

La construction se poursuit avec le cadre que vous venez de créer. Vous devrez installer des solives de rive et de bordure jumelées de 2″ X 6″ pour former le plancher. Une fois que vous vous serez assuré que les poutres sont d’équerre et que les étriers sont cloués, vous pourrez clouer des panneaux de contreplaqué de 5/8″ perpendiculairement aux solives pour recouvrir toute la surface. Pour accroître la solidité du plancher, appliquer de la colle à construction avant de déposer le contreplaqué.

Les murs

Une fois que vous êtes entièrement satisfait de votre plancher, marqué l’emplacement de la porte et des fenêtres en vous référant à votre plan. Pour construire les murs, vous aurez besoin de  2″ X 4″ (pour les montants), de panneaux d’OSB de 7/16″ et de contreventements que vous utiliserez temporairement. Lorsque vous avez construit votre ossature et recouvert celle-ci avec les panneaux d’OSB, dressez et aplombez les murs. Fixez des contreventements temporaires sur chacun. Par la suite, assurez que les murs sont solides et d’équerres. Clouez les murs, les uns aux autres, dans les coins. Joignez la sablière de chacun des murs en chevauchant les joints.

Le toit

Il est impératif de vous assurer, une dernière fois, que vos murs sont bien droits. Pour la toiture, vous devrez utiliser une scie à onglets électrique pour couper les angles, et des agrafes à ferme pour assembler les fermes de toit qui vont composer sa charpente. C’est simplement de les assembler tous de façon identique, et d’utiliser un angle assez prononcé pour ne pas devoir enlever la neige sur le toit l’hiver. Comme on utilise des 2×4 pour les construire, il est bon d’installer les fermes aux 16 pouces. Pour le revêtement du toit, vous pouvez choisir de vous doter d’une toiture de tôle ou vous pouvez choisir d’installer du contreplaqué que vous recouvrirez de bardeaux de cèdre ou d’asphalte.

L’extérieur

En ce qui a trait au revêtement extérieur, plusieurs options s’offrent à vous, comme le revêtement en vinyle. Si le matériel de recouvrement des murs extérieurs est en bois, il faut le traiter pour le protéger des intempéries. On applique une couche de teinture ou de la peinture extérieure comme protection pour le bois. Afin d’éviter que les petits animaux creusent et s’installent sous une cabane de jardin, il suffit de mettre des briques décoratives ou faire la pose de pavés le long des murs.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de