C’est un départ pour un 30e Festival international de la Poésie

Par superadmin
C’est un départ pour un 30e Festival international de la Poésie
Gaston Bellemare

POÉSIE. Le coup d’envoi du 30e Festival international de la Poésie de Trois-Rivières (FIPTR) a été donné vendredi matin. Une centaine de poètes provenant d’une trentaine de pays seront en ville jusqu’au 12 octobre pour partager leur art.

Le temps du Festival, la place d’Armes portera le nom de Félix Leclerc. C’est que la thématique cette année s’articule autour de la phrase «Nous sommes bâtis pour l’inaccessible», un vers de Félix Leclerc.

Les vers de Félix Leclerc et de Gérald Godin seront tout particulièrement à l’honneur puisque, parmi les 350 activités à l’horaire, plusieurs salueront le 20e anniversaire du poète trifluvien Gérald Godin et le 100e anniversaire de naissance de Félix Leclerc.

Une exposition sera entre autres consacrée à Godin au Musée québécois de culture populaire, tandis que le 12 octobre, Bernard Landry présentera un retour dans l’œuvre du poète trifluvien lors d’un brunch-poésie.

L’œuvre de Félix Leclerc sera plutôt mise en lumière lors de la fermeture du Festival de la Poésie à l’occasion d’un concert spécial de l’ensemble Vocalys, sous la direction de Raymond Perrin.

Les traditionnelles cordes à poèmes seront également au rendez-vous au parc Champlain, mais aussi dans les jardins du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap et au Musée des Religions du monde, à Nicolet.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de