Culture de cannabis: la population doit être à l’affût

Par superadmin
Culture de cannabis: la population doit être à l’affût

CANNABIS. La Sûreté du Québec tient à rappeler que s’adonner à la culture de cannabis à l’intérieur d’une résidence ou dans un champ est une activité interdite par la loi et invite la population à demeurer à l’affût des indices qui pourraient l’aider à enrayer ce crime.

«Lorsqu’il s’agit d’une production intérieure, on peut s’apercevoir qu’une maison est visitée souvent par des individus, que les fenêtres sont barricadées, qu’il y a du fort bruit de ventilation, une odeur de marihuana, etc. Lorsqu’il s’agit d’une production extérieure, on remarque des outils de jardinage dans les champs, la présence de repères visuels accrochés aux arbres, un va-et-vient d’inconnus, etc.», indique Annie Thibodeau, sergente aux Relations avec la communauté pour la Sûreté du Québec.

Afin d’aider la SQ à lutter contre cette criminalité, Mme Thibodeau suggère aux citoyens de prendre en note les descriptions de véhicules ou de suspects, noter la plaque d’immatriculation.

«Il faut surtout éviter de s’aventurer près du secteur redouté pour une culture», rappelle-t-elle.

Voici trois façons de transmettre vos informations en toute confidentialité :

• Contactez votre poste de police local via le 310-4141 ou *4141 (par cellulaire)

• Appelez la Centrale d’information criminelle au 1-800-659-4264

• Appelez la ligne Échec au crime au 1-800-711-1800.

Pour consulter le site Internet de la Sûreté du Québec au sujet du programme Cisaille, cliquez sur le lien suivant: http://www.sq.gouv.qc.ca/prevenir-la-criminalite/programmes/programme-cisaille.jsp

(J.M.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de