1,4 M$ investi dans la gestion du tri des déchets

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
1,4 M$ investi dans la gestion du tri des déchets
Photo par Jonathan Cossette

L’entreprise trifluvienne Waste Robotics a eu droit, ce jeudi après-midi, à un investissement de 1,4 million $ pour continuer de mettre au point un système plus efficient de tri des déchets commerciaux en faisant appel à la technologie, ainsi qu’à l’intelligence artificielle.

Les fonds sont octroyés par l’entremise de Technologies du développement durable Canada (TDDC).

«Chaque semaine, vous mettez vos poubelles à la rue et vous faites un geste qui alimente l’industrie mondiale de 282 milliards par année. Chaque année, on dépense, en Amérique du Nord seulement, 63 milliards pour gérer les poubelles. Malgré tout ça, seulement 35% est récupéré et le reste va à l’enfouissement. On enfouit pour 10 milliards de ressources naturelles à chaque année, soit du papier, du métal et du bois, entre autres, qu’on n’est pas capable de récupérer. Ici, on développe les technologies pour être capable d’aller ce substrat-là. C’est ça les technologies propres», a témoigné Éric Camirand, président et directeur général chez Waste Robotics.

«En faisant de l’automatisation, on amène de l’efficacité, la qualité du prix et la prédictibilité sur la production, donc sur la capacité de recycler. Si on veut réussir à faire une économie circulaire, ça prend une qualité de tri avec les technologies. Ça peut se faire partout dans le monde, car trier des poubelles à Trois-Rivières ou trier des poubelles à Singapour, il n’y a pas de différence.»

Ce système contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre en réorientant des dizaines de milliers de tonnes de matières organiques destinées aux décharges chaque année.

«C’est vraiment spécial! On parle d’une innovation en région, et le genre d’innovation qui change le monde, lance le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, et député de Saint-Maurice-Champlain, François‑Philippe Champagne. Cette innovation vient verdir notre économie, verdir notre société. Je salue cette équipe qui voit grand.»

Photo par Jonathan Cossette

«Le domaine environnemental est économiquement intéressant, mais il fait aussi appel aux valeurs des Québécois et des Québécoises. Vous donnez une chance aux municipalités à travers le Québec, à travers le pays, et même à travers le monde de changer la donne.»

Waste Robotics pourra donc continuer de se positionner en tant que chef de file mondial dans le domaine des solutions robotisées de tri des déchets et des matières recyclables. Monsieur Champagne était présent pour faire cette annonce au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains.

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Les bonnes nouvelles de l'industrie - Stiq
1 année

[…] : L’Hebdo Journal, […]