14 juin 1904 – Fondation de la compagnie Hispano-Suiza

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
14 juin 1904 – Fondation de la compagnie Hispano-Suiza

C’est avec une mise de fonds de 250 000 pesetas (un peu moins de 2 000$) que la Sociedad Hispano-Suiza Fabrica de Automoviles SA a été organisée en Espagne il y a 115 ans.

La célèbre marque tire son nom de deux pays: l’Espagne, où elle entre en production, en 1904, et la Suisse, où son designer Marc Birkigt est né. Dans les premières années de production, rien ne laissait une Hispano-Suiza se démarquer des dizaines de voitures fabriquées à cette époque, en particulier lorsque la production en Espagne était à petite échelle. Mais le roi d’Espagne Alphonse XIII  voulait aider le fabricant naissant à réussir, et plusieurs des types les plus luxueux allaient trouver leur chemin dans son garage. Cela inciterait d’autres jeunes Espagnols à acheter une Hispano-Suiza. En 1910, la marque remporta une victoire lors de la course française de la Coupe de l’Auto. Après cette victoire, la société décida de nommer une version sportive de la voiture du nom du roi Alfonso. La «Alfonso» Hispano-Suiza évoluerait ensuite au cours des deux prochaines années; La voiture était une machine aux belles proportions, généralement équipée d’un moteur de 3620 cm³ pour une puissance de 64 chevaux à 2300 tr / min.

Le roi D’Espagne est devenu un dirigeant (et premier client) de la compagnie et son argent permettait le développement de la compagnie. En 1911, la compagnie ouvre une usine près du lucratif marché de Paris. Le premier des modèles entièrement conçus en France était le H6B de 1919 conçu par Marc Birkigt.  Les riches parisiens voulaient aller vite. La H6B était donc conçue comme une machine rapide, luxueuse et coûteuse, pouvant atteindre une vitesse de pointe d’environ 125 km/h avec un six cylindres qui était la moitié d’un moteur V12 d’avion et produisait 135 chevaux à ses débuts puis 150 et 180 et l’auto avait des freins aux 4 roues. Lorsque la seconde république espagnole est proclamée en 1931, le roi Alphonse part en exil et l’image de marque d’Hispano-Suiza relié à l’aristocratie et la monarchie ne passe plus très bien dans le pays. La compagnie continuera de produire des voitures jusqu’en 1938 et des camions pour la Seconde Guerre mondiale avant de disparaître par la suite.

L’âge d’or de la compagnie a été de 1919 à 1936 alors qu’Hispano Suiza avait des client célèbres comme André Citroën, Pablo Picasso, Albert Einstein, Greta Garbo qui moussaient la popularité de la marque. Hispano Suiza possédait aussi une division de moteurs d’avions qui fabriqua ces moteurs pour la guerre civile de 1936 à 1939. Les voitures les plus chers au monde pour les gens les plus riches au monde.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de