11 mars 1885 – Naissance de Malcomb Campbell

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
11 mars 1885 – Naissance de Malcomb Campbell

Ceux d’entre vous qui aiment les records de vitesse connaissent sans doute le nom de Malcomb Campbell, ce Britannique né à Chiselhurst, dans le Kent, en Angleterre, le 11 mars 1885. La vitesse a toujours été au cœur de son existence. Jeune homme, il remporta trois médailles d’or aux essais moto Londres-Édimbourg. Cependant, Campbell a acquis sa plus grande renommée grâce à sa quête du record de vitesse au sol.

Au cours de sa longue carrière, il s’est battu avec le major Henry Segrave pour la possession exclusive du titre de vitesse au sol. Il bat un premier record de vitesse au sol en 1924 à 235.22 km/h dans une Sunbeam V12 de 350 chevaux. Entre 1924 et 1935, Campbell bat neuf records de vitesse et échange les records avec Segrave. Il établit trois de ses records à Pendine Sands.

Sir Malcomb Campbell a établi neuf records de vitesse au sol dans différents types de véhicules, tous baptisés “Blue Bird”. Après avoir éclipsé la barrière de 300 milles à l’heure sur la terre ferme à l’âge de 50 ans, Campbell s’est concentré sur les courses de bateaux et a battu plusieurs records de vitesse. Pour toute sa carrière dans les épreuves de vitesse internationales, Campbell a été fait chevalier par la reine Elizabeth II. Campbell a transmis sa soif de vitesse à son fils, Donald, qui a été le premier à établir des records de vitesse sur terre et sur eau au cours de la même année. Il est un des très rares chasseurs de records de cette époque à été décédé de mort naturelle à 63 ans le 31 décembre 1948. Son fils Donald va reprendre le flambeau familial et détiendra dans la même année les records du monde sur terre et sur l’eau et su tuera en tentant de battre un autre record sur l’eau.

Record terrestre de Campbell (référence wikipedia)

  • Le 25 septembre 1924 record de vitesse sur terre à Pendine établi à 235 km/h à bord d’un Sunbeam 350HP
  • Le 21 juillet 1925, record de vitesse sur terre à Pendine établi à 242 km/h à bord d’un Sunbeam 350HP
  • Le 4 février 1927, record de vitesse sur terre à Carmarthen établi à 281 km/h à bord de la Napier-Campbell Blue Bird
  • Le 19 février 1928, record de vitesse sur terre à Daytona établi à 333 km/h à bord de la Napier-Campbell Blue Bird
  • Le 25 avril 1929, record de vitesse sur terre sur cinq milles à Verneuk Pan établi à 341 km/h à bord de la Napier-Campbell Blue Bird
  • Le 5 février 1931, record de vitesse sur terre à Daytona établi à 395 km/h à bord de la Napier-Campbell Blue Bird II
  • Le 24 février 1932, record de vitesse sur terre à Daytona établi à 408,7 km/h à bord de la Napier-Campbell Blue Bird II
  • Le 22 février 1933, record de vitesse sur terre à Daytona établi à 436 km/h à bord de la Campbell-Railton Blue Bird
  • Le 3 septembre 1935, record de vitesse sur terre à Daytona établi à 482 km/h à bord de la Campbell-Railton Blue Bird Record de vitesse sur l’eau

Après avoir conçu une version nautique de son Bluebird Campbell s’attaque au record de vitesse sur l’eau, qu’il détint à quatre reprises. Grâce au Bluebird K4, il réalisa ainsi 228,108 km/h le 19 août 1939, à Coniston Water (Angleterre).

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de