Sections

Crimes sexuels : Anthony Arvisais risque la prison


Publié le 20 avril 2017

Anthony Arvisais

©Photo gracieuseté - tirée de Facebook

JUSTICE. Anthony Arvisais, un Shawiniganais de 21 ans, devra passer quelques mois à l’ombre pour des crimes sexuels commis alors qu’il était préposé à l’équipement de l’Armada de Blainville-Boisbriand. La Couronne et la défense ont présenté au juge une suggestion commune de six mois de prison. 

Le juge Jacques Lacoursière rendra toutefois une décision finale le 7 juin afin de permettre à l’accusé de compléter son année scolaire.

Rappelons que celui qui a également été à l’emploi de plusieurs équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, dont les Cataractes de Shawinigan (2012-2014), a reconnu avoir rendu accessible du matériel sexuellement explicite en plus d’avoir incité des jeunes de moins de 16 ans à se livrer à des contacts sexuels. 

Il aurait notamment offert du matériel à prix réduit à des joueurs de l’Académie les Estacades de Trois-Rivières en échange de faveurs sexuels. Les évènements se seraient déroulés par l’entremise d’un téléphone intelligent.

Lorsque la cause impliquant Arvisais a défrayé les manchettes, en novembre dernier, la direction des Tigres de Victoriaville a aussitôt congédié le jeune préposé.