Le Printemps des Beaux parleurs: des contes pour tous

Marie-Ève Bourgoin-Alarie marie-eve.bourgoin-alarie@tc.tc
Publié le 11 mai 2016
Marc-André Fortin, conteur et directeur artistique du Printemps des Beaux parleurs, et Jean-Philippe Marcotte, président de l'événement.
Photo TC Media - Marie-Eve Alarie

ÉVÉNEMENT. Trois-Rivières a perdu son festival de contes et légendes il y a quelques années, mais une nouvelle initiative mettant en valeur les contes voit le jour cette année: le Printemps des Beaux parleurs!

Du 19 au 23 mai, le Printemps des Beaux parleurs, qui se veut un rassemblement autour du conte et de l'art de la parole, prendra place dans différents lieux du centre-ville.

«La Mauricie se targue d'être une région axée sur le conte, notamment grâce à la renommée de Fred Pellerin, mais on n'avait pas d'événement rassembleur autour du conte. On a donc décidé d'en créer un», explique Marc-André Fortin, directeur artistique du Printemps des Beaux parleurs.

«Il existe beaucoup d'initiatives pour promouvoir le conte à travers la région. On a voulu réunir toutes ces initiatives en un même endroit. On veut permettre tant au public qu'aux conteurs de se croiser et de leur permettre de voir des types de contes peut-être différents de ce à quoi ils sont habitués», précise Jean-Philippe Marcotte, président de l'événement.

Des conteurs provenant d'un peu partout au Québec sont attendus pour l'occasion. Le Printemps des Beaux parleurs accueillera notamment le Cercle des conteurs de la Mauricie (Marie-Pier Jolibois, Jacques Archambault, Hamidou Savadogo, Michel Deschênes et des surprises), le roi des menteurs Éric Michaud, Francis Désilets et le duo Les Prétendants. Conte traditionnel, conte grivois, conte contemporain: il y en aura pour tous les goûts, assurent les organisateurs.

«Avec le Printemps des Beaux parleurs, on veut donner la chance aux gens de voir différentes formules de contes. C'est facile de dire que tu n'aimes pas le conte après un spectacle, mais ça ne veut pas dire que tu n'aimes pas toutes les formes du conte, tout comme tu ne peux pas détester tous les genres de musique après un seul spectacle de musique. On veut donner l'occasion au public de découvrir quel type de conte les fait vibrer», ajoute Marc-André Fortin.

Dès la fin de la semaine, il sera possible de se procurer un passeport au coût de 20$ via le site Internet du Printemps des Beaux parleurs. Des billets seront aussi en vente à la porte au coût de 5$ l'unité.

Dès l'année prochaine, les organisateurs souhaitent également faire une place aux autres arts de la parole, tels que le slam, la poésie et le monologue.

Programmation

19 mai

17h | Temps d'une Pinte: ouverture du rassemblement et pètage de cask

21h | Ti-Petac: Francis Désilets (conte traditionnel et chanson)

22h | Temps d'une Pinte: Francis Désilets (soirée pour oreilles averties)

20 mai

19h30 | Musée québécois de culture populaire: Cercle de conteurs de la Mauricie (et micro ouvert)

21 mai

10h | Temps d'une Pinte: Brunch conté avec Marc-André Fortin

14h | Manoir Boucher de Niverville: Éric Michaud (spectacle familial en après-midi)

20h | Manoir Boucher de Niverville: Éric Michaud

22 mai

14h | Manoir Boucher de Niverville: Dr Langlois

20h | Le Satyre: Les Prétendants

23 mai

20h | Satyre: Veillée des Patriotes avec Steve Bernier, Dr Langlois et Marie-Pier Boisjoli et spectacle de contes