Un spectacle-bénéfice au profit de l’éducation

Séminaire Saint-Joseph

Marianne Côté marianne.cote@tc.tc
Publié le 30 septembre 2015

ÉDUCATION. Après un premier virage technologique en 2014 afin de se remettre au goût du jour, le Séminaire Saint-Joseph compte bien poursuivre sur sa lancée novatrice en organisant un spectacle-bénéfice, le 29 octobre. Un évènement comme les autres, diriez-vous, mais dont les fonds amassés permettront d’implanter un réseau sans fil performant afin d’amener l’établissement historique à l’ère des nouvelles technologies.

Le Séminaire Saint-Joseph, bientôt chef de file dans l’éducation du 21e siècle? C’est le rêve que caresse la direction de l’école secondaire privée de Trois-Rivières. L’an dernier, un soutien de 35 000$ avait déjà permis à l’établissement d’intégrer des tableaux interactifs et des tablettes iPad dans les classes.

Il en reste cependant encore beaucoup à faire selon le plan de développement des technologies de l’information et de communication (TIC) dont s’est doté le séminaire.

«Notre spectacle-bénéfice s’inscrit dans le cadre de ce plan. La technologie est en constante évolution et il est de notre devoir d’actualiser nos pratiques pédagogiques au 21e siècle pour assurer la meilleure éducation à nos élèves. Il faut toutefois s’en donner les moyens», a fait valoir la directrice des services pédagogiques au Séminaire Saint-Joseph, Martine Roy.

Cette dernière est consciente que l’établissement avance vers l’inconnu, mais elle estime qu’il s’agit d’un investissement pour l’avenir. «L’ensemble de notre vie a été transformé par le numérique et le milieu scolaire doit aussi s’adapter, a prévenu Mme Roy. Nos élèves de premier secondaire seront diplômés de l’université en 2025. Ce n’est pas si loin, mais pourtant, la majorité des emplois qu’ils occuperont, nous ne les connaissons pas encore».

Spectacle-bénéfice ou investir dans l’avenir

Sous une formule cocktail et spectacle, la soirée débutera à 19h et promet de faire la promotion de la culture québécoise avec une belle brochette d’artiste mélangeant le chant et l'humour.

Peter Macleod, Annie Villeneuve, François Massicotte, Mariana Mazza, Sébastien Plante, Sally Folk, Stéphanie Bédard et Nicolas Gignac fouleront les planches. L’acteur québécois, Martin Vachon, assurera l’animation de la soirée. Ce sera également l’occasion pour d’anciens étudiants de vivre de grandes retrouvailles.

Il est possible de se procurer des billets au coût de 95 $ en remplissant un formulaire en ligne sur le site web de la Fondation du Séminaire via l’adresse suivante : www.fondationssj.com/spectacle-benefice. Un reçu de charité pour les impôts sera remis pour chaque billet vendu.

Présidence d’honneur

Finissant du conventum 1989 et fondateur du Groupe Entourage, Éric Young, assurera la coprésidence d’honneur. Il est, en quelque sorte, l’instigateur de l’évènement.

«Il y a un an et demi, Éric et venu me voir pour me dire qu’il aimerait redonner à son école. Déjà, à ce moment, nous savions que le séminaire souhaitait poursuivre son développement des technopédagogies et que l’opportunité que nous offrait Éric Young allait être très utile pour franchir les étapes beaucoup plus rapidement», a déclaré le directeur général du Séminaire Saint-Joseph

Il rappelle que le deuxième acte de cette grande offensive permettra aux élèves de communiquer et travailler sans avoir à «être connecté directement dans un mur».