Une première à l'UQTR!


Publié le 19 janvier 2017

Une première au Québec à l'UQTR!

LANCEMENT. L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a officialisé le lancement d'un ouvrage collectif réalisé par douze de ses diplômés en communication sociale, une première au Québec. «Médias et société» deviendra également obligatoire dans le cadre d’un cours de baccalauréat.

Cette initiative est née du professeur Jason Luckerhoff et vise à publier les meilleurs mémoires de maîtrise en communication sociale réalisés à l’UQTR.

«C'est un projet qui nous tenait à cœur. C'est le fun de voir 12 diplômés écrire pas moins de 13 chapitres. C'est une première au Québec que de voir un ouvrage rédigé entièrement par les étudiants et qui devient à la fois obligatoire dans le cadre du cours Médias et société, tout en ayant une valeur scientifique indéniable», commente-t-il fièrement.

«Ça offre aux étudiants de premier cycle d'apprendre via leurs collègues qui sont passés par là et à la fois de voir leur parcours. Ça leur permet de comprendre qu'est-ce que sont les médias, que devient le journalisme et comment se préparer à ces changements-là. À ceux qui deviennent relationnistes, ça apprend comment travailler avec les médias, avec ces changements.»

Le livre est composé de treize chapitres au sein desquels les auteurs s’intéressent à autant d’objets d’études en adoptant des perspectives et des méthodes variées ayant comme trame de fond la communication sociale.

«Les Presses sont heureuses de publier cet outil qui démontre que la relève scientifique est bel et bien florissante. Félicitations à Jason d'avoir mené de main de maître ce projet», commente Sarah Michaud, responsable des communications aux Presses de l’Université du Québec (PUQ).

Parmi les termes abordés se trouvent le discours médiatique à propos des crises internationales, les journaux télévisés, les hymnes nationaux et l’identité, le Monopoly comme reflet de nos sociétés, les représentations des acteurs politiques, le cadrage dans les campagnes Web, le leadership et la personnalité, la publicité sur le Web, la gouvernance en culture, l’affichage sur les portes de bureau en tant que média, le rôle des technopédagogues et l’éducation aux médias.

«On ne peut pas parler de tome-2 tout de suite, mais il y a toujours des expériences intéressantes et pertinentes. Qui sait, peut-être que d'autres cours voudront faire la même chose?», conclut M. Luckerhoff.

L'ouvrage est également préfacé par le chercheur Yves Winkin, qui a contribué à définir la dimension spécifiquement sociale de la communication.

 

Parmi les termes abordés se trouvent le discours médiatique à propos des crises internationales, les journaux télévisés, les hymnes nationaux et l’identité, le Monopoly comme reflet de nos sociétés, les représentations des acteurs politiques, le cadrage dans les campagnes Web, le leadership et la personnalité, la publicité sur le Web, la gouvernance en culture, l’affichage sur les portes de bureau en tant que média, le rôle des technopédagogues et l’éducation aux médias.

«On ne peut pas parler de tome-2 tout de suite, mais il y a toujours des expériences intéressantes et pertinentes. Qui sait, peut-être que d'autres cours voudront faire la même chose?», conclut M. Luckerhoff.

L'ouvrage est également préfacé par le chercheur Yves Winkin, qui a contribué à définir la dimension spécifiquement sociale de la communication.