Une concentration «Sciences» et davantage de sports à Keranna

Jonathan Cossette jonathan.cossette@tc.tc
Publié le 21 septembre 2015
Une concentration «Sciences» et davantage de sports à Keranna

BONIFICATION. L'Institut secondaire Keranna a annoncé diverses bonifications à son programme ce lundi matin. Elle bonifiera son offre de services en matière de cours d'éducation physique, en plus d'intégrer la concentration Sciences. Ces nouveautés seront offertes aux élèves dès l'année scolaire 2016 et 2017.

Keranna bonifiera son offre de services en matière de cours d’éducation physique et à la santé pour tous ses élèves.

«La santé de nos élèves est une priorité de tous les instants. Des heures de cours seront ajoutées en 1re et 2e secondaire et ce faisant, tous les élèves fréquentant cette maison d’enseignement bénéficieront de plus d'heures d'éducation physique que ce qui est recommandé par le ministère», explique Marie-Hélène Boucher, directrice des services pédagogiques.

«De plus, les élèves qui souhaitent déjà bouger encore plus peuvent aussi choisir la concentration «Sports» en 1re et en 2e secondaire et une variété d'options sportives proposées au deuxième cycle du secondaire à Keranna pour finalement bouger, sur cinq ans, au-delà de deux fois plus d'heures que les recommandations ministérielles!»

Puis, Keranna ajoutera un quatrième choix optionnel pour les élèves qui amorceront leur 1re secondaire dès septembre 2016.

«On est fier d'annoncer la création d'une toute nouvelle concentration pour les jeunes scientifiques. En effet, la concentration «Sciences» fera son entrée dans cette école. On offrira aux jeunes élèves une concentration bien vivante et dynamique pour leur premier cycle.»

«C'est vraiment une concentration avec des sciences en action qu'on leur proposera. Les jeunes pourront découvrir l'actualité scientifique, en saisir les enjeux et jouer les reporters scientifiques. Ils pourront vivre la science à travers différentes expériences dans nos laboratoires et se mettre en action à travers plusieurs projets spéciaux dans l'atelier de technologie de notre aile scientifique.»

«Keranna va multiplier la valeur de son diplôme PLUS, en annonçant davantage de variété dans les concentrations qu’elle offre aux élèves et davantage d'activités physiques à l'horaire devenu possible par un programme de cours d’éducation physique et à la santé (EPS) dès septembre 2016 qui surpassera aussi, sur cinq ans, les attentes du ministère», ajoute la directrice générale, Julie L’Heureux.

«Ajoutez à cela des éducateurs passionnés qui ont à coeur de stimuler chez l’élève, un corps sain dans un esprit sain, et vous avez des conditions gagnantes de réussite», conclut-elle.