Sections

1 million $ pour améliorer le réseau cyclable


Publié le 4 octobre 2017

Le maire Yves Lévesque et le directeur de Roulons Vert, André Lavoie.

©Photo TC Media - Marie-Eve Alarie

VÉLO. Bonne nouvelle pour les cyclistes: d'importants travaux d'amélioration du réseau cyclable à travers la ville seront effectués cet automne. 

Cinq connexions entre différents segments de piste cyclable déjà existants seront réalisées. Des passages seront aménagés entre les pistes des rues Saint-Irénée et Boulard par le parc des Chenaux, entre les rues Boulard et Du Serrurier par le parc Dessureault, entre le parc Châteaudun et la rue des Prairies, entre les rues Frontenac et Launier, ainsi que sur Gene-H.-Kruger, entre le boulevard des Récollets et le parc Pie-XII.

D'ailleurs, les travaux ont déjà débuté sur le boul. Gene-H.-Kruger. Le trottoir sera asphalté pour le transformer en piste cyclable et piétonnière.

«L'idée, c'est de connecter l'est à l'ouest, ainsi que le centre-ville, pour faciliter le transport à vélo et faire en sorte que ce mode de transport soit plus utilisé», souligne le maire Yves Lévesque.

Ces chantiers n'ont pas été choisis par hasard. Le but de Roulons VERT et du comité vélo de la Ville. Une analyse a été faite en fonction de la sécurité, de l'accessibilité et du côté utilitaire des différentes artères.

«On pourrait penser que la majorité des gens font du vélo dans un cadre sportif ou de loisirs, mais à Trois-Rivières, deux déplacements sur trois se font dans une cadre utilitaire, c'est-à-dire pour se rendre à l'école, au travail, à l'épicerie, etc.», explique André Lavoie, directeur de Roulons VERT.

«Il y a vraiment un potentiel de développement plus important pour le réseau cyclable. Beaucoup de personnes travaillent à moins de cinq kilomètres de leur lieu de résidence. Il faut améliorer le sentiment de sécurité», ajoute-t-il.

On évalue à 74 000 le nombre de cyclistes à travers la ville. De ce nombre, 28 000 personnes feraient du vélo de façon fréquente, au moins une fois par semaine.

Au total, 1 million $ est investi par l'organisme Roulons VERT et la Ville de Trois-Rivières. Les travaux devraient être terminés pour décembre 2017.

Une intersection bientôt plus sécuritaire

Prochainement, des bollards délimitant un espace pour les cyclistes seront aménagés à l'intersection des rues Fusey et Duplessis, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. «Ce n'est pas la solution parfaite, mais ça permettra d'augmenter le niveau de sécurité pour les cyclistes à cette intersection périlleuse à traverser», commente Pierre-Luc Fortin, membre du comité vélo et cycliste aguerri.

«C'est tout un défi de traverser cette intersection pour aller vers l'ouest. L'enjeu majeur en ce moment, c'est vraiment d'améliorer la sécurité des cyclistes sur les voies partagées. Une meilleure sensibilisation à la cohabitation entre les véhicules et les vélos est nécessaire, je crois», ajoute-t-il.