Un mémoire de maîtrise sur les victimes de la pyrrhotite

Publié le 20 janvier 2015
-
Photo gracieuseté - Daniel Jalbert Photographe

PYRRHOTITE. Les victimes de la pyrrhotite feront l'objet d'un projet de maîtrise des étudiants du cours "Communication et dialogue civil" à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). 

Les étudiants de ce cours s’intéressent aux groupes sociaux, aux enjeux sociaux, aux débats sociaux et aux désaccords et controverses dans un contexte démocratique.  

Parmi d’autres cas d’étude, ils vont s’intéresser à La Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite, en tant que regroupement citoyen qui milite afin de défendre les intérêts de citoyens.   

Saray Moreira Urra se penchera sur le vécu psychosocial des victimes de la pyrrhotite, plus précisément l'interaction sociale dans différents lieux de socialisation, dont la famille. Elle tentera de mieux comprendre les conséquences de la pyrrhotite dans la vie des gens.  

Le porte-parole de la Coalition, Yvon Boivin, se dit heureux que cette problématique fasse l'objet de mémoire de maîtrise.  

«Les résultats de l’étude de Madame Moreira Urra sont nécessaires pour mieux comprendre le vécu des victimes afin de mieux les aider. Nous espérons d’ailleurs que cette collaboration donnera l’idée à d’autres étudiants et à d’autres chercheurs de s’intéresser à cette problématique qui concernera sous peu plus de 5000 foyers», souligne M. Boivin.  

 Le mémoire de maîtrise sera dirigé par Jason Luckerhoff.  (M.E.B.A)