Sections

Un projet domiciliaire au sud du golf Le Marthelinois


Publié le 13 septembre 2017

Le promoteur David Proulx en compagnie du maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, lors de la première pelletée de terre inaugurant le nouveau développement domiciliaire.

©Photo TC Media - Marianne Côté

TROIS-RIVIÈRES. Un nouveau développement domiciliaire de 24 terrains s’est mis en branle aux abords du golf Le Marthelinois, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Les travaux de déboisement du site se sont amorcés le mois dernier et déjà, le projet suscite l’intérêt des acheteurs. 

Le développement « Le boisé du golf » est situé au sud du terrain de golf Le Marthelinois, plus précisément au bout de la rue Adélard-Toupin.
Photo gracieuseté – Proulx Immobilier

Le futur développement évalué à tout près de six millions de dollars semblait attendu puisqu’à ce jour, cinq terrains situés dans un boisé paisible au bout de la rue Adélard-Toupin ont déjà trouvé preneur uniquement grâce au bouche-à-oreille.
« C’est au-delà de mes espérances, mais la demande est là et nos prix sont compétitifs », a expliqué l’entrepreneur et promoteur natif de Trois-Rivières, David Proulx, qui se cache aussi derrière le projet domiciliaire de la rue Marchand, à Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Mais cette fois-ci, son entreprise Proulx Immobilier offre un concept clé en main : ceux qui désirent s’installer dans le quartier « Le boisé du golf » achètent à la fois le terrain, d’une superficie variant entre 8 125 à 27 000 pieds carrés, et la construction de leur résidence unifamiliale.

Pour l'homme d'affaires, il était important que son développement ne ressemble pas à une série de résidences identiques, c’est pourquoi il s’est associé à l’entreprise Dessins Drummond.

Avec plus de 1000 plans de maisons disponibles, les acheteurs ont l’embarras du choix. « Ils peuvent ainsi avoir la maison de leurs rêves selon leurs goûts et le style de construction qu’il souhaite, que ce soit champêtre, contemporain ou bien moderne, tout cela en respectant leur budget », a indiqué M. Proulx.

Le prix moyen se détaille entre 250 000 $ et 275 000 $. Les 12 terrains du côté nord et sans voisin arrière, si ce n'est qu’un boisé présente une facture plus généreuse, quoique toujours abordable.

La préparation des terrains débutera sous peu et s’échelonnera sur deux mois. Les premières unités devraient être livrées pour juin 2018, a avancé celui qui baigne dans le milieu de la construction depuis l’âge de 17 ans. 

Au cours de ces années, il a amassé un bagage assez impressionnant pour lancer sa propre affaire six ans plus tard. Aujourd’hui, à 31 ans, il possède plus de 50 hectares de terres prêtes à accueillir ses projets à venir.