Favoriser l'harmonie dans les résidences pour aînés


Publié le 13 février 2017

Cynthia Chênevert de chez Desjardins avec sa petite Abigaëlle Lafond, Jacqueline Bergeron de l'AQDR des Chenaux, Gérard Bruneau, préfet de la MRC, et Pierre-Michel Auger, député de Champlain.

© Photo TC Media - Audrey Leblanc

AÎNÉS. Au cours de la prochaine année, l'AQDR des Chenaux mettra sur pied une série d'ateliers dans les résidences pour aînés du territoire afin de favoriser la cohabitation de ces personnes et les aider à contrer l'intimidation sociale, physique et psychologique.

Ce projet de 30 000 $ s'échelonnera sur un an. «Le projet a pour objectif d'étendre notre expertise à d'autres types d'habitations, explique Jacqueline Bergeron, présidente de l'AQDR des Chenaux. On va continuer nos activités dans les petites résidences, mais on veut aussi développer dans des résidences pour des personnes plus autonomes. On pense à se rendre prioritairement dans les coopératives de Saint-Narcisse, Champlain et Saint-Stanislas.»

Par le biais de ces animations, l'AQDR des Chenaux rejoindra quelque 200 personnes à travers la MRC. «Les aînés ont des besoins importants et on n'a pas pris l'habitude de s'attarder à leurs besoins. On prend souvent pour acquis qu'ils ont tout ce qu'il faut parce qu'ils vivent dans une résidence, mais ce n'est pas nécessairement toujours vrai. Ce sont des gens qui ont besoin d'amour, d'accompagnement et de divertissement», mentionne le préfet de la MRC et maire de Saint-Maurice, Gérard Bruneau.  

Dans la MRC des Chenaux, les personnes âgées de plus de 60 ans représentent environ 40 % de la population. «Ce qui est important pour l'AQDR, c'est de préserver l'exode et que nos citoyens âgés soient heureux d'être dans la MRC. Les résidences sont des endroits où il faut apprendre à vivre ensemble avec des gens qu'on connait et avec des gens qu'on ne connait pas. On pose des actions pour les aider à mieux vivre ensemble», soutient Mme Bergeron.

Le projet de l'AQDR reçoit l'appui de la MRC des Chenaux, des gouvernements du Québec et du Canada, de la Caisse Desjardins Mékinac – Des Chenaux, de la Fondation Juliette-M.-Dubois ainsi que des Centres d'action bénévole de la Moraine et des Riverains.