Devenir un superhéros pour contrer le décrochage

10e Journées de la persévérance scolaire


Publié le 13 février 2017

Yanick Côté, conférencier jeunesse, Julie L'Heureux, présidente de la persévérance scolaire et de la réussite éducative, Mélanie Chandonnet, coordonnatrice, et Geneviève Hamann, agente de liaison, de soutien et de développement.

©Photo TC Media - Stéphanie Paradis

ÉDUCATION. La Table régionale de l'éducation de la Mauricie (TREM) donnait ce matin le coup d'envoi à la 10e édition des Journées de la persévérance scolaire (JPS). Les JPS se tiendront de 13 au 17 février 2017 sous le thème «Soyez un superhéros: la persévérance scolaire, c'est l'affaire de tous!» Il s'agit d'une invitation à toute la Mauricie à se mobiliser autour des jeunes afin de leur signifier que leur réussite est importante.

«En Mauricie, c'est un jeune sur cinq qui décroche. C'est pourquoi la TREM tient à rappeler l'importance sociale et économique de la réussite scolaire», mentionne Mélanie Chandonnet, coordonnatrice pour la TREM.

Les JPS 2017 seront tout d'abord l'occasion de lancer une campagne nationale de nomination de superhéros. Les héros de la persévérance scolaire se démarquent par leur implication exemplaire en matière de persévérance et posent des actions qui dépassent le cadre traditionnel de leur fonction. «Ça peut être des professeurs inspirants, des parents qui encouragent leur enfant, des intervenants qui sont présents au bon moment», précise Mme Chandonnet.

«La persévérance, c'est ce qu'on souhaite pour chacun de nos jeunes. Les JPS nous rappellent que pour y arriver, nous enfants ont besoin d'exemples de résilience, de soutien, d'encouragement, et ce, durant toute leur vie», fait valoir Mélissa Ratelle, directrice du premier cycle du secondaire et de la vie scolaire au Séminaire St-Joseph.

Afin de faire briller ces héros, la TREM invite la population à souligner leurs efforts et leur dévouement en se rendant sur les réseaux sociaux, avec le mot-clic #JPS2017, et à identifier les héros de la persévérance scolaire en spécifiant pour quelles raisons leur implication doit être reconnue.

«On sait que la persévérance scolaire est un enjeu de tous les jours, mais on pense que ces journées offrent une belle occasion de se mobiliser autour des jeunes et de leur signifier que leur réussite nous tient à cœur», affirme Mme Chandonnet.

En Mauricie, la programmation des JPS 2017 inclura trois événements d'envergure: un concours au niveau préscolaire et primaire, un forum de discussion sur la persévérance scolaire et une série de conférences sur la motivation.

Les élèves des écoles primaires de la Mauricie sont invités à compléter la phrase: «Je fais preuve de persévérance à l'école lorsque…» par l'entremise d'un dessin ou d'un texte. Tous les participants courront la chance de remporter l'une des 14 cartes-cadeaux d'une valeur de 100$ dans une librairie de leur secteur. De plus, certains d'entre eux verront leur œuvre publiée dans un recueil régional.

Des élèves de niveau secondaire d'écoles publiques et privées, des centres de formation professionnelle et des centres d'éducation aux adultes discuteront des différents facteurs influençant la persévérance scolaire lors d'un forum régional qui aura lieu au Collège Shawinigan le 16 février prochain, de 9h30 à 15h. Les propos recueillis serviront, entre autres, à alimenter l'orientation des travaux de la TREM.

Finalement, en collaboration avec les carrefours jeunesse-emploi de la Mauricie, la TREM présentera une tournée de sept conférences dans les écoles secondaires. Le conférencier Yanick Côté parlera de l'importance d'avoir une passion ou un projet de vie pour contribuer à la poursuite d'études et l'obtention d'un diplôme d'études secondaires.

La TREM revampe son identité

«Dans les dernières années, la TREM s'est vue ébranlée par plusieurs changements, principalement en raison de coupes budgétaires et de réorganisations gouvernementales qui ont entrainé la perte de certains partenaires ainsi que la fin de certaines ententes financières», explique Mélanie Chandonnet.

Suite à ces changements, les membres de la TREM ont travaillé à la création d'un OBNL ainsi qu'au remodelage de toute l'organisation. Dans la même foulée, la TREM en a profité pour revamper son identité visuelle ainsi que son site web.

«Son tout nouveau logo est une création qui se distingue de l'ancien logo de par sa modernité et sa simplicité. La lettre M se termine par un ruban vert qui symbolise l'éducation, la réussite et l'obtention d'un diplôme», illustre Midorie Villeneuve Chassé, agente de communication pour la TREM.

Quant au nouveau site web, il permettra de partager par type de clientèle tous les outils, projets et événements que l'organisation pilotera. Les visiteurs y trouveront notamment des idées d'actions à poser pour que tous puissent faire la différence auprès des jeunes: cartes de félicitations et d'encouragement à l'effigie des superhéros, ensembles de cartons d'improvisation sur la persévérance scolaire, différentes fiches de propositions d'actions à poser, des bandeaux de signature, le bouclier à télécharger pour apposer comme photo de profil, etc.