Un projet immobilier de 10 M$ en pleine nature

Marianne Côté marianne.cote@tc.tc
Publié le 24 novembre 2016

Valérie Dionne et Dominic Mercier de Gestion Fauvel en compagnie du conseiller de Pointe-du-Lac François Belisle (au centre), lors de la première pelletée de terre symbolique.

©Photo TC Media - Marianne Côté

IMMOBILIER. Habiter en ville et avoir comme seul voisin arrière la forêt ? Utopique, diriez-vous. Et pourtant, un nouveau développement résidentiel vert, baptisé Baie-Jolie – Quartier naturel, verra le jour à quelques minutes à peine du cœur de la Ville de Trois-Rivières. Un investissement évalué à plus de 10 millions de dollars.

Sans tambour ni trompette, le promoteur Gestion Fauvel a invité les médias, jeudi après-midi, à la première pelletée de terre symbolique soulignant le début des travaux de la phase I du projet domiciliaire.

Le nouveau quartier sera situé à l’extrémité de la rue des Jardins-de-Baie-Jolie, dans le secteur Pointe-du-Lac, et regroupera, à terme, 150 terrains incluant 115 unifamiliales d’un à deux étages, 13 multiplex de six à neuf unités ainsi que 26 jumelés.

Dans le communiqué de presse, on indique que le projet s’adresse «aux amants de la nature qui désirent vivre à proximité des services et du milieu urbain». Il faut dire que près du tiers de la superficie du développement sera entièrement dédié à des aires de conservation naturelle ainsi qu’à la protection de la faune et la flore.

Les travaux de la phase I ont déjà commencé sur le site et devraient s'échelonner sur trois ans.
Photo TC Media - Marianne Côté

Le promoteur immobilier évoque un emplacement stratégique situé aux abords des principaux pôles commerciaux et des grands axes routiers. «Nous cherchions un secteur où nous pouvions associer nature et proximité autant pour la jeune famille que le semi-retraité. L’accessibilité à des terrains de choix sans voisin arrière est unique et plutôt rare à Trois-Rivières», a souligné le chargé de projet, Dominic Mercier.

Ainsi, 45 nouveaux propriétaires pourront bénéficier d’un terrain clé en main avec en arrière-plan une vue sur une forêt mature. Le projet comprend aussi un accès facile au réseau cyclable et pédestre. 

Les travaux vont s’échelonner sur une dizaine d’années. Quant aux 24 premières portes, elles seront prêtes à accueillir leurs nouveaux propriétaires d’ici trois ans. Les terrains seront toutefois disponibles à la vente, tant aux particuliers qu’aux entrepreneurs, dès janvier 2017.

L’entreprise Gestion Fauvel prévoit de cinq à six autres phases.