Un festival de basket qui ne ralentit pas

Jocelyn S. Bourassa
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La popularité du Festival de mini basket de Trois-Rivières ne se dément pas.

basket

Hier prenait fin la 30e édition du festival. Il s’est disputé 113 matchs de basket par des enfants de 8 à 13 ans, de vendredi soir à dimanche après-midi, sur une dizaine de plateaux répartis entre les écoles Chavigny, des Pionniers, Académie Les Estacades et le Cegep.

Quelque 70 équipes provenant de presque toutes les régions du Québec se sont affrontées.

« C’est à peu près le nombre d’équipes que nous recevons annuellement depuis une dizaine d’années », explique Micheline Guillemette coordonnatrice du tournoi. « Notre tournoi est l’un des plus gros au Québec. »

Elle confirme que le basketball est populaire dans les réseaux scolaires. « Bon an mal an, on compte 97 à 105 équipes au niveau des écoles secondaires. Et cela sans compter le AAA. »

La presque disparition du handball serait l’un des facteurs. Mme Guillemette en pointe un deuxième: «Le volleyball est un peu plus compliqué à jouer au niveau primaire », ajoute-t-elle. « Il faut modifier les règles pour permettre aux jeunes de jouer. Sans compter que le basketball est plus actif. Les jeunes bougent davantage. »

Le Festival ne compte pas juste des matchs de compétition. Une partie récréative permet à des amateurs de jouer une série de 3 matchs sans finale.

Deux équipes de Trois-Rivières ont accédé aux finales dans la Division 2 catégorie participation lors du Festival. Les Magics de Val-Marie côté masculin (la photo) et les filles de l'ABBTR-Nancy-Sarah côté féminin. Le tableau des résultats est disponible au arsem@csduroy.qc.ca

Organisations: Chavigny, Académie Les Estacades

Lieux géographiques: Québec, Trois-Rivières

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires