Se développer autrement

Steven
Steven Guilbeault
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L'ÉchoFête de Trois-Pistoles

Du 28 au 31 juillet s’est tenue la huitième édition de l’ÉchoFête de Trois-Pistoles sous le thème de la souveraineté alimentaire; cette édition s’est avérée un grand succès avec une assistance record de 10 000 participants. Pour un village somme toute assez modeste, c’est toute une performance et un apport économique important.

L’ÉchoFête a été créée par un groupe de jeunes qui s’opposait à la construction d’un barrage sur la rivière Trois-Pistoles. Ces derniers ont très vite compris la nécessité de développer une alternative au barrage : l’ÉchoFête était née et s’affirmait comme le premier festival environnemental au Québec. Avec une programmation culturelle  remarquable qui, au cours des années, a mis en vedette les  Daniel Boucher, Ariane Moffatt, Yann Perreault, Paul Piché, Karkwa, Les Cowboys Fringants etc., l’ÉchoFête est  devenue un pôle d’attraction régional. En effet, on peut y rencontre des gens venus des tous les villages des alentours ainsi que des « capitales » voisines que sont Rivière-du-Loup et Rimouski.

Je n’ai pu assister à la huitième édition, mais un ami m’a raconté qu’un des moments le plus touchants de l’ÉchoFête de 2010 a été la célébration de la messe sous le chapiteau. Il fallait voir la communauté chrétienne « descendre » du village vers le site de l’ÉchoFête, identifié à la jeunesse. Ensuite, cette messe était, dans les faits une co-célébration : celle d’un prêtre catholique accompagné d’un chef autochtone de la nation Micmac. 

Après s’être vu offrir la fumée purificatrice et la plume d’aigle par le chef MicMac, le prêtre catholique et ses assistants ont procédé au  rituel des premières nations. Ainsi, tous les fidèles présents ont été « spudgés », c'est-à-dire purifiés par la fumée dirigée sur eux grâce à la plume noire. 

On sait que la culture des premières nations accorde beaucoup d’importance à la nature. Mon ami affirme que les interventions du chef MicMac constituaient un véritable cours sur le développement durable! Quant à la communauté chrétienne, il faut lui rendre hommage pour avoir accordé un rôle de premier plan à la première nation MicMac!

En somme, une belle réussite pour l'Échofête!

Steven Guilbeault

Lieux géographiques: Rivière Trois-Pistoles, Québec, Rivière-du-Loup Rimouski

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires