D’ici au Bénin

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Changement de cap! À quelques jours du départ, la Fondation Paul Gérin-Lajoie a dû annuler le voyage humanitaire qu'elle avait organisé au Mali. Trop dangereux.

L'ambassade du Canada au Mali recommande maintenant «d'éviter tout voyage non essentiel au nord de l'axe Nioro-Niono-Djenné-Koro, dans les régions de Kayes, Koulikoro, Ségou et Mopti, incluant le pays Dogon». Zut! C'est justement là où nous nous apprêtions à passer la majeure partie de notre séjour.

Mais, qu'à cela ne tienne! C'est maintenant vers le Bénin que nous mettrons le cap, du 20 janvier au 5 février.

Le groupe est actuellement formé de six personnes. Je voyagerai en compagnie du président de la Fondation, François Gérin-Lajoie, et de son fils Thomas, d'Annie Beauchamp, une enseignante qui a gagné ce voyage dans le cadre du 20e anniversaire de la Dictée PGL, ainsi que d'une mère et sa fille, Lise Duquet et Geneviève Dutil.

La Fondation Paul Gérin-Lajoie a déjà mis en place différents projets au Bénin. Les femmes de Porto-Novo, la promotion de femmes chefs de famille et de leurs enfants, de même que la formation et l'intégration des jeunes à l'emploi sont au cœur des interventions dans ce petit pays de la francophonie.

Il y aura donc beaucoup à découvrir. Le directeur du développement, Daniel Aubin, élabore actuellement un nouvel itinéraire avec des intervenants locaux.

Pour ma part, je dois maintenant trouver un nouveau titre pour cette chronique «D'ici au Mali»...

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires