Martel répond à Blanchet

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La guerre est ouverte. Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, répond aux accusations du ministre régional Yves-François Blanchet sur l'utilisation du Fonds de 200 millions $.

«À la suite de la diffusion d’un communiqué truffé de fautes de grammaire et d’orthographe dans lequel le ministre péquiste Yves-François Blanchet a attaqué la Coalition Avenir Québec, le député Donald Martel déplore l’amateurisme du ministre et le ton agressif qu’il emploie», peut-on lire dans un communiqué envoyé aux médias.

«Yves-François Blanchet devrait commencer par corriger les fautes de français dans ses communiqués avant de faire la leçon aux autres députés. Ça fait très amateur et très brouillon», a lancé le député de Nicolet-Bécancour.

«Sur le fond des choses, je persiste à dire que tous les projets jusqu’ici subventionnés par le Fonds de diversification économique (FDE) auraient été éligibles à l’aide gouvernementale dans n’importe quelle région du Québec, sauf peut-être l’incubateur de Bécancour», a-t-il déclaré en réaction au communiqué émis plus tôt, mercredi, par le ministre péquiste.

Le député de Nicolet-Bécancour a aussi déploré «le ton agressif et intimidateur utilisé dans ce communiqué.»

«Fidèle à son habitude, Yves-François Blanchet a choisi de me prêter des intentions et de me mettre des mots dans la bouche, plutôt que de rassurer le milieu des affaires de la région. Les gens de Nicolet-Bécancour, de la Mauricie et du Centre-du-Québec savent que je suis un député constructif et très peu porté sur les attaques personnelles», a conclu le député de la Coalition Avenir Québec.

Organisations: Coalition Avenir Québec, Fonds de diversification économique, FDE

Lieux géographiques: Nicolet-Bécancour, Région du Québec, Bécancour Mauricie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires