Homme barricadé: des coups de feu ont été tirés

Marie-Ève
Marie-Ève Bourgoing-Alarie
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L'homme qui était enfermé depuis hier soir dans un immeuble à l'angle des rues Ste-Julie et Père-Frédéric, au centre-ville, a été conduit à l'hôpital après avoir été blessé par balle.

C'est qu'entre 11h et midi, l'individu est sorti de l'immeuble où il se réfugiait et a utilisé une arme de chasse pour tirer sur les policiers.

«Il y a eu riposte. L'homme, blessé par balle, a été conduit à l'hôpital. Une enquête ministérielle sera mise de l'avant afin qu'un groupe indépendant mène l'enquête puisque deux services de police sont impliqués dans l'événement», explique le porte-parole de la Sécurité publique de Trois-Rivières, Michel Letarte.

L'échange de coups de feu a été bref. Des témoins ont entendu quatre coups distincts.

Au fil des heures

Tout a commencé hier soir vers 22h30 par une altercation entre deux hommes. L'un d'entre eux a été blessé et conduit à l'hôpital. On ne craindrait pas pour sa vie.

«Quand les policiers ont voulu appréhender le deuxième homme, celui-ci ne voulait rien savoir. Il n'a pas menacé les agents, mais il a refusé de se rendre et s'est enfermé dans son logement. Les policiers ont constaté qu'il possédait une arme à feu de style fusil de chasse. La stratégie a alors changé et nous avons fait appel au Groupe tactique d'intervention (GTI) de la Sûreté du Québec», raconte M. Letarte.

Le périmètre a rapidement été élargi et une douzaine de résidents ont été évacués.

Le GTI est arrivé sur les lieux tôt ce matin et a entrepris de reprendre contact avec l'homme enfermé.

Certains contacts visuels ont également pu être établis avant que l'individu décide d'utiliser son arme.

On aura plus de détails au cours des prochains jours.

Organisations: GIT, Sécurité publique de Trois-Rivières, Groupe d'intervention tactique Sûreté du Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires