Mystère entourant le centre fiscal

Bernard
Bernard Lepage
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dans le but d’apaiser les craintes soulevées ces derniers jours par les déclarations de deux députés néo-démocrates à la Chambre des communes, le directeur général du Centre fiscal de Shawinigan-Sud a envoyé une note ce matin à l’ensemble du personnel dans le but de les rassurer sur le maintien des emplois, pour ce qui le concerne à tout le moins.

Mystère entourant le centre fiscal

L’Hebdo n’a pu obtenir le contenu de ce mémo signé par Denis Gélinas mais il se faisait rassurant et a fait baisser la tension d’un cran a déclaré Jean-Pierre Fraser, vice-président régional Région Québec du Syndicat des employés de l’impôt.

À l’instar des salariés qu’il représente, celui-ci a été pris par surprise par les questions posées vendredi en Chambre des députés Ruth Ellen Brosseau (Berthier-Maskinongé) et Robert Aubin (Trois-Rivières) au sujet d’une menace de fermeture du Centre fiscal.

Tant auprès de la direction locale à Shawinigan-Sud qu’auprès de ses supérieurs syndicaux à Ottawa, aucun n’a jamais entendu parler d’un tel scénario.

Jean-Pierre Fraser se dit également intrigué par la réponse de Kellie Leitch, secrétaire parlementaire de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences et de la ministre du Travail, qui a déclaré à la question de Ruth Ellen Brosseau que «le gouvernement améliore la prestation des services d’assurance emploi (…) en modernisant le processus.»

«Elle ne répond pas à la question», soutient M. Fraser qui explique que le Centre fiscal de Shawinigan-Sud compte 700 employés permanents et tout près de 900 occasionnels en période de pointe, tous dédiés aux… impôts.

Il y a bien dans l’établissement de Shawinigan-Sud environ 150 employés de Services Canada mais le représentant syndical ne peut dire s’il s’agit des postes potentiellement en danger.

Pour en avoir le cœur net, Jean-Pierre Fraser a communiqué avec les députés Brosseau et Aubin dans le but de savoir d’où provient cette rumeur. En date de lundi, il attendait toujours un retour de leur part.

Il entend également en profiter pour mettre leurs informations à jour puisqu’en parlant de la fermeture potentielle du Centre fiscal et de la perte de 600 emplois, les députés néo-démocrates ont contribué eux-mêmes à la confusion qui a suivi leur intervention au parlement.

Organisations: Centre fiscal de Shawinigan-Sud, Syndicat des employés, Chambre des députés Ruth Ellen Brosseau Berthier-Maskinongé Ressources humaines Services Canada

Lieux géographiques: Shawinigan-Sud, Région Québec, Trois-Rivières Ottawa Aubin

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires